Magazine Culture

Declan deBarra "Fragments, footprints & the forgotten"

Publié le 17 mai 2011 par Baissedunton

Declan deBarra "Fragments..."
Black Star Foundation

Il est triste le troubadour. Son chant est plainte. Pour émouvoir son auditoire, Declan deBarra, irlandais comme son nom ne l'indique pas forcément, a choisi un chemin court et direct : une folk sombre et minimaliste. Beaucoup de profondeur, peu d'effets. Difficile avant de l'entendre, que d'imaginer ce solide pilier de pub et de mêlée tout en cheveux et barbe chanter d'une voix de tous les possibles (techniques et expressifs) avec tant de fragilité et de blessure par dessus la guitare discrète ou la simple basse continue d'un harmonium respectueusement emprunté à la musique hindoustanie. Il partage d'ailleurs avec le chant qawwali un goût certain pour le mystique, le dévotionnel, la psalmodie et les arabesques vocales. Rares sont les musiques profanes si croyantes. Vertigineux.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Baissedunton 130 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines