Magazine Culture

Bilan de compétences #8 : c'est fini!

Publié le 17 mai 2011 par Etsinonrien
Bilan de compétences #8 : c'est fini!Voilà, j'ai passé le dernier entretien de mon bilan de compétences. Une rencontre avec ma conseillère qui nous a surtout permis de relire ensemble la synthèse de ce bilan, de faire un point sur mon cheminement pendant ces quelques semaines, de voir si les objectifs fixés au départ ont été atteints.
Un bilan de compétences est une démarche vraiment personnelle et je trouve très difficile de donner un point de vue objectif sur son utilité ou pas. Tout dépend de ce que l'on en attend, du parcours professionnel effectué, plein de paramètres qui diffèrent d'un personne à l'autre.
Personnellement, j'en suis très satisfaite. Sans aucun doute, j'ai été très bien accompagnée par cette conseillère qui est également psychologue du travail. Elle a su m'écouter sans juger, elle a essayé de comprendre et surtout, elle est parvenue à faire ressortir le meilleur de moi-même professionnellement ET personnellement parlant. Elle m'a également avoué être très contente de notre parcours ensemble car j'ai réussi à prendre une décision, ce qui n'est pas toujours le cas à l'issue d'un bilan de compétences.
J'en étais parvenue à un point où je n'avais plus confiance en personne et j'étais persuadée que j'allais devoir subir mon travail comme une fatalité jusqu'à la fin de mes jours (je ne dis pas jusqu'à la retraite, je suis d'un naturel pessimiste). Persuadée d'avoir fait une grave erreur en me fourvoyant dans la fonction publique et en m'enfermant dans une pseudo cage dorée.
Aujourd'hui, j'appréhende mieux l'équilibre professionnel dont j'ai besoin et je vais essayer de tout mettre en oeuvre pour y parvenir. Je vais donc allier sécurité de l'emploi et création d'une micro-entreprise, la prise de risque mesurée qui n'est pas irréversible.
J'ai déjà commencé à effectuer les démarches auprès de mon employeur, et la tâche s'avère ardue car j'inaugure, dans mon établissement, cette nouvelle disposition de la loi. J'ai également annoncé la nouvelle à mes chefs qui l'ont plutôt bien accueillie, ils sont loin d'être idiots et savent pertinemment que j'ai besoin de cet épanouissement.
Je me sens plus légère et tellement pleine d'énergie et de confiance, même si je suis tout à fait consciente des difficultés que je vais être amenée à rencontrer. Cerise sur le gâteau ou ironie du sort, on me propose enfin, au sein de mon établissement un poste qui correspond vraiment à mes attentes, à 50% (les autres 50% seront dédiés à mon entreprise), avec la liberté de choisir entre ce poste et mon poste actuel. Tant de libertés d'un coup, c'est étourdissant, mais une véritable bouffée d'oxygène!
Je vais donc consacrer la fin de cette année scolaire à toutes les démarches fastidieuses mais nécessaires, afin de pouvoir être opérationnelle dès septembre. Je croise les doigts, j'ai envie que ça marche, qu'il y ait enfin quelque chose de positif dans ma carrière professionnelle. Il me faut bien cela pour faire le deuil du burn out qui m'a flanquée à terre il y a deux ans.
Que la chance soit avec moi!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etsinonrien 318 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte