Magazine Bd

Bastien Vivès & Merwan Chabane – Pour l’Empire T3

Par Yvantilleuil

Pour l’Empire, pour la gloire, mais… pourquoi ?

Bastien Vivès & Merwan Chabane – Pour l’Empire T3La conquête du Nouveau Monde s’achève pour l’escouade du Capitaine Glorim Cortis, cette troupe d’élite mandée par l’empereur pour aller découvrir de nouveaux territoires aux confins de l’Empire.

Cette escouade de soldats aguerris, qui bombaient encore le torse en début de saga et dont les exploits symbolisaient l’invincibilité d’une armée ayant conquis toutes les terres connues, semble de plus en plus désemparée face à l’inconnu. Au fil d’une marche sans but palpable, loin du fracas des batailles, le manque d’adrénaline avait déjà sapé le moral des troupes lors des deux tomes précédents, d’abord face à ennemi invisible et ensuite face à des amazones encore plus coriaces que l’ennui !

Arrivés aux confins du Nouveau Monde, les soldats découvrent maintenant les traces d’une ancienne civilisation et des mystères qui ne font qu’accroitre le doute qui s’empare d’eux. Au milieu des vestiges de cet endroit désolé, ils s’interrogent sur le sens de leur mission. Où est donc le butin, où est la gloire au milieu de toutes ces ruines ?

Cette saga qui, à travers les pérégrinations des soldats, abordait déjà des thèmes tels que l’ennui, le doute ou la peur de l’inconnu, s’interroge maintenant sur l’intérêt de conquérir. Si les dialogues, parfois assez philosophiques, accompagnent parfaitement ce questionnement, les auteurs ont cette fois voulu aller encore plus loin en plongeant cette fin de triptyque dans le fantastique. La mise en images de la finalité de cette mission qui semble aboutir à la folie ou à la mort, est donc assez surprenante et ne manquera pas d’en déconcerter plus d’un.

Si ce péplum servi à quatre mains par Bastien Vivès et Merwan Chabane (L’or et le sang) fait mouche au niveau de l’histoire, l’approche graphique innovante, fleurtant avec le fantastique, s’avère un peu trop déstabilisante. La palette de couleurs très particulière de Sandra Desmazières est à nouveau un des points forts de cet album et permet d’entretenir l’atmosphère envoûtante de cette odyssée éprouvante.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yvantilleuil 3360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines