Magazine Cinéma

Faites le Mur : claque dans tag(ueule)

Par Cineblogywood @Cineblogywood
Faites le Mur : claque dans tag(ueule)
En DVD : Banksy a fait avec le documentaire ce qu'il fait avec un mur. Il s'en sert comme un support qu'il "cartonne", détourne, retourne et finalement le transforme en oeuvre d'art pour mieux surprendre, choquer, faire rire ou réfléchir le public. C'est la force de Faites le Mur (Exit Through the Gift Shop) que de nous donner à voir l'artiste en action. Un peu comme Le Mystère Picasso d'Henri-Georges Clouzot (1955).
Banksy, le "désormais célèbre mais toujours aussi secret" street artist, choisit de raconter l'histoire du graffiti et de l'art de rue à travers le destin d'un drôle de type : Thierry Guetta. Ce Français exilé à L.A. passe son temps à filmer. Tout. Tout le temps. Un truc de malade. Le voilà amené à rencontrer des street artists : Space Invader, Shepard Fairey (le poster d'Obama, c'est lui) et bien d'autres. Il les filme, les accompagne dans leurs équipées sauvages. Après avoir beaucoup galéré, Guetta parvient à rencontrer la star de ces créateurs anars : Banksy. Lequel va bientôt lui conseiller de devenir à son tour artiste.
 Bombes, colle et ruelles
Après une courte intro de Banksy, le docu prend une tournure inédite. On voulait voir Banksy à l'oeuvre, voici qu'on suit les tribulations d'un Frenchie monomaniaque ! Et on est scotché. Peu à peu, on entre dans un univers fait de bombes de peintures et de pochoirs, de colle et d'échelle, de ruelles sordides et d'immeubles donnant sur des places hyper-fréquentées. Et quand on ne s'y attendait plus, on découvre Banksy. Son culot, son esprit de subversion, son humour...
Faites le Mur est passionnant de bout en bout. C'est drôle, émouvant aussi parfois. On se laisse emporter puis d'un coup, on se dit qu'on s'est fait mener en bateau. Et si tout ça n'était qu'une vaste blague ? C'est de l'art ou du cochon ? On s'en fout, c'est tellement bon. Et le street art nous est révélé dans toutes ses facettes. Le DVD, sorti chez France Télévisions Editions / Le Pacte, propose par ailleurs des bonus sympas pour prolonger et compléter l'expérience. Du beau, du bon, du Banksy !
Anderton

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cineblogywood 2265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines