Magazine Culture

Flood and Stone (Isadora) - Kiersten White (Présentation)

Par Liliebook
Flood and Stone (Isadora) - Kiersten White (Présentation)
Vous le savez peut-être déjà mais j'avais eu en début d'année un gros coup de coeur pour Paranormalcy de Kiersten White, depuis j'attendais donc ses prochains ouvrages avec impatience. Elle travaillait depuis quelques mois sur l'histoire d'une jeune fille, Isadora, et comme elle vient de terminer la première ébauche elle nous en a dévoilé un peu plus.
Le titre de travail de ce roman est en anglais Flood and Stone, pour le moment il compte 218 pages et 56k mots. Après les premières corrections Kiersten White pense atteindre 60k mots, ce qui est un peu plus court que les Paranormalcy. Pour l'instant il y a peu d'informations puisqu'aucune date n'est prévue. Il était important pour elle de l'écrire en entier avant de le vendre pour que son éditeur aie une idée claire du résultat et elle espère que ce sera sa prochaine série.
Il y a une romance et des baisers, ce qui rend Kiersten White heureuse. L'action se déroule en grande partie à San Diego, le Balboa Park's Museum of Man joue un grand rôle et les Carne Asada French Fries, l'aliment le plus parfait mais aussi le plus parfaitement dégoûtant des alentours, font une apparition. Deux personnages sont nommés d'après des êtres chers à Kiersten White. L'amour de sa maman pour le désert l'a influencée, de même que sa fascination pour les cultures anciennes et la religion. Une fois de plus la vie, la mort et l'immortalité sont des thèmes de l'intrigue ainsi que les relations familiales qui occupent une grande partie de l'ouvrage. Les bijoux et le symbolisme sont eux aussi importants.
De plus, même si elle a pour habitude de l'éviter, elle a écrit une scène d'accomplissement total de désir personnel dans laquelle Isadora se fait une coupe de cheveux courte et funky, parce qu'elle ne peut pas le faire sur elle. Oh, et Isadora mesure près de six pieds (1m80). Peut-être un peu d'accomplissement de désir, là aussi ...
Isadora est drôle, sarcastique et intelligente, mais elle est très différente d'Evie. Alors qu'Evie faisait face à tout ce qui lui était arrivé en s'accrochant à la normalité et en ayant une vision positive et optimiste de la vie, Isadora est plutôt l'inverse. Elle se renferme et se coupe de tout et de tous ceux qui l'entourent parce qu'elle a désespérément besoin d'être forte et qu'elle pense que c'est la meilleure façon.
Cet article sera mis à jour lorsque plus d'informations seront disponibles.
(Source blog de Kiersten White - Ceci est une traduction personnelle)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Liliebook 2268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines