Magazine Afrique

Nyoka Longo : 23 ans après, sa vérité sur la scission de Zaïko

Publié le 24 mai 2011 par Africahit
Au comble du désarroi et regrettant fort amèrement l’aventure Familia Dei », le guitariste Avedila Petit Poisson sollicitera et ob­tiendra la clémence de Nyoka Longo pour réinté­grer Zaïko. Son collègue Jimmy Yaba fera de même.

Nyoka Longo : 23 ans après, sa vérité sur la scission de Zaïko

Vingt-trois ans après le schisme connu par l’orchestre Zaïko Langa­ Langa en 1988, le chanteur et numéro de la formation musicale précitée est sorti de sa réserve. 
C’était à l’occasion qu’il a dite solennelle, des obsèques d’André Bimi Ombale, jeudi dernier peu avant le départ pour le cimetière de Benseke Nouvelle Cité.
Jossart Nyoka Longo a dit avoir choisi ce moment pour évoquer ses relations avec son collègue décédé. « J’ai passé de bons moments avec André Bimi arrivé dans Zaïko deux jours avant notre sortie officielle au Bar Hawaï (décembre 1969). 
Mais à un moment donné, un brouillard est tombé sur nos relations, a avoué Nyoka. C’était à l’occasion des événements ayant abouti en 1988 à la scis­sion de Zaïko Langa­ Langa.
« Je suis dans la joie, a poursuivi Jossart, parce, cinq-six mois après, Dieu nous donnait l’occasion de nous retrouver, d’échanger et de nous ré­concilier. 
C’était à l’occasion d’un voyage pour l’Europe, que nous avions effectué à bord du même avion. Nous avions alors compris que ni l’un ni l’autre n’avons été à la base de notre séparation.
C’était une autre personne aux ambitions égoï­stes et démesurées qui a conduit à la scission de notre groupe », a dénoncé Nyoka Longo sans plus de précision.
Une scission unanimement décriée et regrettée
Il reste que le schisme connut par Zaïko Langa-Langa alors au faite du succès tant sur le plan national qu’internatio­nal l’avait considérable­ment et à jamais affaibli. 
Voilà pourquoi cette scis­sion avait été unanimement décriée et regrette.
Papa Wemba avait parlé d’une connerie. Dans les rangs mêmes des protagonistes, singulièrement dans le camp Familia Del, le désenchantement est vite arrivé. Mains de six mois après les événements, JP Buse regrettait en privé ce qui était arrivé, devant un Bimi Ombale tout aussi amen.
D’ailleurs, lassé et révolté par des intrigues internes, Andy n’avait plus attendu pour quitter le ba­teau Familia Dei lyre avant même d’arriver en haute mer. 
JP Buse choisira à son tour de s’établir au Canada tandis que certains musi­ciens comme Djo Mali, Pe­tit Cachet, Manzeku...  s’installeront en Europe. 
Au comble du désarroi et regrettant fort amèrement l’aventure Familia Dei », le guitariste Avedila Petit Poisson sollicitera et ob­tiendra la clémence de Nyoka Longo pour réinté­grer Zaïko. Son collègue Jimmy Yaba fera de même.
Vingt et un an après, Bakunde Ilo Pablo rentré des soins médicaux en Afrique du Sud avouait, enfin, à son tour: « C’était une erreur. Nous avions à l’époque la maturité que nous avons aujourd’hui, cela (la scission de Zaïko) ne serait pas arrivé ». Dom­mage

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Africahit 4465 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog