Magazine Culture

FARLANDER de Col Buchanan

Par Phooka @Phooka_Book

Le cœur du monde, tome 1 : Farlander
FARLANDER de Col Buchanan
Editions Bragelonne482 pages22 euros
Sortie le 24 juin 2011
Présentation de l'éditeur:
Ash est un farlander, un "homme du lointain" venu d'une île où les hommes ont la peau noire. Il appartient à un ordre d'assassins d'élite, les Rõshun, qui fournissent une protection fondée sur la vendetta: qui menacerait la vie de leurs clients deviendrait leur cible. Nul ne s'y risque, car nul n'échappe aux Rõshun.
Mais Ash est vieux et malade. Le temps est venu de prendre un apprenti qui lui succèdera. Il choisi Nico, un gamin de la cité de Bar-Khos, assiégée depuis dis ans, dernière à résister à un empire d'une atroce cruauté. Affamé, désespéré, Nico n'a pas de meilleur choix que de suivre le vieil homme au monastère des Rõshun où il apprendra le meurtre, mais aussi l'amitié et l'amour...
Le jour où l'héritier de l'Empire égorge délibérément une jeune fille portant le sceau des Rõshun, l'ordre exige d'assassiner l'homme le mieux protégé du monde.
Les Rõshun échouent l'un après l'autre. Ash se propose, il n'a plus rien à perdre. Le jeune Nico l'accompagne.


L'avis de Phooka:
Pour tout vous avouer, j'avais à la fois hâte de lire ce roman et en même temps j'avais peur d'être déçue, tellement le "buzz" produit par Bragelonne autour de la sortie de Farlander était énorme.
Là, je viens de le refermer et je dis: WAOUHHHHH!!!
Oui waouhhh! et pour un peu je refermerais ma chronique là. Sur ce waouhhh qui exprime tout: ma satisfaction, mon étonnement, mon amour de ce livre, tout quoi.
Ce roman est tout simplement ÉNORME  !Énorme par son récit, énorme par son écriture, énorme par ses personnages, énorme par les émotions qu'il véhicule.
Un livre que j'ai dégusté comme on déguste un repas dans un restaurant étoilé. Pour une fois je ne l'ai pas dévoré. J'ai pris le temps d'en apprécier toutes les saveurs, de laisser éclater les parfums, les arômes et les émotions. Et je me suis délectée...vraiment!
Une écriture d'une richesse et d'une précision incroyable, capable de faire ressentir des émotions au plus profond de nous (croyez moi, j'ai pleuré à la fin). Le style est fluide, limpide. La lecture "coule" comme une rivière calme ou comme un torrent impétueux de montagne selon les passages.
Des personnages touchants et je comprends pourquoi Stéphane Marsan parlait de Ash comme d'un héros Gemmellien. Il est, en fait, une sorte de Waylander âgé et diminué (un peu comme dans Waylander III), mâtiné de Durzo Blint. Et c'est une fan de Gemmell et de Brent Weeks qui vous parle! Ash est un Röshun déjà vieillissant. De sa vie, il n'a jamais voulu prendre d'apprenti pour lui transmettre son savoir. Et pourtant il  est le meilleur d'entre eux...Et un jour il va croiser Nico.
Quant à Nico, le héros dont le livre raconte l'histoire, on suit son parcours initiatique en tant qu'apprenti de Ash. Un apprenti bien trop souvent livré à lui même et à ses doutes. Nico que rien ne prédestinait à être Röshun et qui s'est juste trouvé au mauvais endroit au mauvais moment (ou peut-être au bon endroit au bon moment). Nico, un élève studieux, mais pas vraiment brillant, ni d'ailleurs vraiment mauvais. Juste un gamin ordinaire qui apprend à devenir un assassin, sans trop se poser de questions...du  moins au début.
Parce que, oui les Röshun sont en fin de compte des assassins. Ils sont chargés de faire vendetta quand un "porteur de sceau" est tué. En cela aussi Col Buchanan a eu un coup de génie, car même si les Röshun se comportent presque comme des moines et semblent incarner le bien, ils ne sont en fin de compte que des assassins...
Et cette fin, cette fin sans pitié pour le lecteur. Sans concession. J'y ai cru jusqu'au bout, espérant un miracle qui ne s'est pas produit. Alors j'ai pleuré...
Un seul tout petit bémol peut être: j'aurais bien aimé avoir une carte car au début du roman j'avais un peu de mal à visualiser les différents pays impliqués.
Col Buchanan, retenez son nom car après avoir lu Farlander, vous serez comme moi : en attente de son prochain roman.
En attendant Farlander va aller se ranger à une place de choix dans ma bibli, tout à côté de mes Gemmell.
Un livre tout simplement exceptionnel !
Merci à Livraddict de m'avoir donné l’opportunité de découvrir ce chef d’œuvre et merci infiniment à Bragelonne de publier de tels monuments!
Sortie le 24 juin 2011
D'autre avis: Tsuki, sevmarguerite

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines