Magazine Cinéma

Devil Girl From Mars

Publié le 24 mai 2011 par Olivier Walmacq

devilgirl

genre: science fiction
année: 1954
durée: 1h15

l'histoire: Les habitants d'Inverness en Ecosse ont entendu un bruit étrange dans le ciel, provoquant la chute d'une météorite. Deux hommes sont dépêchés sur place. Ils découvrent alors une soucoupe volante habitée par une femme étrange et un robot.

la critique d'Alice In Oliver:

Attention, voilà du gros nanar de science fiction, j'ai nommé Devil Girl From Mars, un film britannique de 1954, réalisé par David McDonald, qui nous livre une véritable perle bisseuse !
Le scénario est pour le moins basique. Dans une petite ville d'Ecosse, une soucoupe volante fait son apparition.
Dans un premier temps, la population croit à la chute d'une météorite.

Pourtant, sur place, un vaisseau spatial, fabriqué avec un peu d'aluminium, quelques bouts de ficelle et des morceaux de carton, abrite une femme mystérieuse et un robot gigantesque (lui aussi en carton par ailleurs...).
Vive les productions fauchées ! Oui clairement, Devil Girl From Mars est un véritable nanar !
Ici, la martienne de service vient sur Terre pour kidnapper quelques hommes.

En effet, sur Mars, les hommes ont disparu de la surface de la planète. Il est désormais impossible aux femmes de se reproduire. La martienne est donc en mission et a bien l'intention de capturer quelques terriens.
Voilà donc le scénario un peu (pour ne pas dire complètement) débile de Devil Girl From Mars.

Pourtant, malgré un manque évident de moyens et des acteurs totalement consternants, l'ensemble se révèle fort sympathique.
On retrouve également cette peur typique des années 50: celle des martiens ou d'envahisseurs venus d'une autre planète.
Un film fun à regarder, à condition de le voir pour ce qu'il est: une bisserie fauchée, nullarde, mais indéniablement hilarante !

Note: 03/20
Note nanardeuse: 16/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines