Magazine Asie

Anarkali et Salim, le "Tristan et Yseult" indien

Par Olivia1972

 

 

Les couples amoureux les plus célèbres du monde sont connus : Roméo et Juliette, Clopâtre at Marc-Antoine, Tristan et Yseult, Orphée et Eurydice, Odysée et Pénélope… En Inde, il y eut Arjumand Ban et  l’empereur Shah Jahan, et il y eut aussi Salim (qui deviendra l’empereur Jahangir) et Anarkali. Voici leur histoire.

L’histoire se passe du temps de l’empereur moghol Akbar (1542 – 1605). Akbar a un fils, le prince Salim. Le jeune prince Salim, à peine adolescent, est envoyé pendant 14 ans dans l’armée impériale afin d’apprendre la discipline et le maniement des armes. Puis Akbar autorise son fils à revenir et une grande fête est organisée dans le palais à Lahore pour fêter son retour.

Le harem d’Akbar décide d’organiser une danse avec une danseuse très belle nommée Nadeera ; et come sa beauté était exceptionnelle, Akbar la surnomma Anarkali ce qui veut dire (grenade en fleurs).

Le prince Salim tomba aussitôt follement amoureux d’Anarkali et cet amour fut réciproque. Les jeunes tourtereaux se voient donc régulièrement et assez vite, Salim informe son père qu’il compte épouser Anarkali. Mais Akbar réagit très mal et s’oppose à ce mariage car Anarkali n’est pas noble. Devant l’entêtement de son fils, l’empereur fait arrêter Anarkali et l’emprisonne dans l’un des donjons du palais.

Salim, aidé par quelques amis, réussit à faire évader Abarkali et la cache en dehors de Lahore. Il forme également une armée, bien décidé à affronter son père. Mais l’armée de l’empereur est bien plus puissante et Salim doit se rendre. Son père ne lui laisse que deux possibilités, lui rendre Anarkali ou être condamné à mort. Salim choisit de mourir. Anarkali, apprenant cela, se livre à l’empereur et lui demande d’être tuée à la place du prince et elle demande à l’empereur qu’il lui accorde une dernière faveur ; passer une nuit avec le prince avant de mourir.

Les amants p

assent ainsi une dernière nuit d’étreintes ensemble. Le matin, Anarkali parvint à droguer le prince afin qu’il puisse supporter son départ ; elle est emmenée par des gardes à l’extérieur du palais où un grand fossé a été creusé. Elle est enfermée dans une petite cage de bois et la cage est descendue au fond du fossé. Le fossé est aussitôt recouvert de terre et de briques. Elle est ainsi enterrée vivante.

Il  existe cependant une autre version de la fin de cette histoire. L’empereur aurait finalement aidé Anarkali à s’enfuir contre la promesse qu’elle quitte l’empire moghol.

Anarkali a inspiré plusieurs films; le premier fut Loves of a Moghul Prince, en 1928. Un autre film fut réalisé en 1953, Bina Rai jouant Anarkali.  Un autre film, au Pakistan, fut réalisé en 1958 avec la légendaire Noor Jehan. En Inde en 1960 un nouveau film sortit avec l’actrice Madhubala. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivia1972 1305 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog