Magazine Culture

P. (i)

Par Thomz

On a toujours cru qu’on pourrait changer le monde, parce qu’on l’avait décidé.

On croyait que les murs s’écrouleraient sous le poids de nos attaques, que les barrières seraient à nouveau franchissables. A force de volonté, d’espoirs de rêves. D’un monde meilleur, d’une humanité purgée de tous ses vices.

Discours puant de misérabilisme. Optimisme déplacé et indécent. Que n’a-t-on pas assez fait de déclarations péremptoires sur le sort qui nous attendait ?

Que n’attendons nous pas ce sort tant craint, repoussé ?

L’humanité ne veut-elle simplement pas en finir avec elle-même ? Qui veut encore se battre pour elle ? Qui croit qu’elle en vaut la peine.

N’a-t-elle pas montré sa valeur, déjà ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thomz 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines