Magazine Cinéma

Le Complexe du Castor

Par Ffred

Le Complexe du Castor Le Complexe du Castor Le Complexe du Castor

Le Complexe du Castor

L'histoire

La vie de Walter n’est plus ce qu’elle était. Déprimé, vivant au ralenti, il s’éloigne de sa famille et de ses proches. Sa femme finit par le chasser de la maison pour le bien de leurs enfants. Touchant le fond, il s’accroche malgré lui à une marionnette de castor trouvée un soir par hasard. Par jeu ou par désespoir, il utilise cette marionnette pour extérioriser toutes les choses qu’il n’ose pas dire à sa famille et ses collègues...

SND
 
SND
 
SND

Mon avis

Voilà peut être le film qui mettra tout le monde d'accord pour le Festival de Printemps. Troisième film en tant que réalisatrice pour Jodie Foster après Le petit homme et Week-end en famille. Elle excelle ici sur les deux plans, actrice et mise en scène. Son film est une petite merveille. Avec le pitch de départ ce n'était pas gagné, tout du moins cela était très intriguant. Traiter la dépression et l'éclatement d'une famille sous cet angle était donc très casse-gueule. Mais le défi est relevé haut la main. Contrairement aux films hollywoodiens classiques, c'est la psychologie des personnages qui compte. Tous les clichés sont évités, jamais l'histoire n'est plombée par du pathos ou de la guimauve et ce n'est jamais ridicule. Même si parfois on en est proche. Mais Kyle Killen le scénariste, ne tombe dans aucun piège et la mise en scène de Jodie fait le reste. Le film est juste touchant et bouleversant. La première partie est vraiment hilarante puis cela bascule plus dans le drame sans rien gâcher de l'intérêt et du plaisir que l'on ressent. Très vite on oublie que la marionnette n'est pas réelle et elle devient un personnage à part entière du récit. Je ne reviens pas sur l'interprétation de Jodie Foster (je suis un fan inconditionnel donc pas objectif). Par contre je n'ai jamais trop apprécié Mel Gibson mais là il est vraiment très bien, étonnant. Un très beau rôle jouant autant sur des nuances comiques que dramatiques. Dans le rôle de leur fils on retrouve le très convaincant Anton Yelchin (le jeune garçon enlevé de Alpha Dog). Avec aussi l'actrice qui a le vent en poupe en ce moment : Jennifer Lawrence

De par la personnalité de l'acteur, le film a été très mal reçu aux USA. Espérons qu’après son passage à Cannes il reçoive un meilleur accueil en Europe. En tout cas moi je l'ai trouvé formidable. C'est drôle, sensible, émouvant, touchant. Mélangeant avec bonheur humour et drame, Jodie Foster nous offre là son meilleur film en tant que réalisatrice et l'un des plus beaux films de l'année. Une histoire atypique mais finalement universelle. Coup de cœur !

SND


Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &VideoID;&typevid;
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines