Magazine Cinéma

A Night To Dismember

Publié le 31 mai 2011 par Olivier Walmacq

a_night_to_dismember_cover_3

genre: horreur, slasher (interdit aux - 12 ans)
année: 1983
durée: 1h25

l'histoire: Tim O'Malley, détective, nous raconte la tragédie qui a eu lieu le 15 octobre 1980, dans la famille Kent, et sur laquelle il a enquêté.

la critique d'Alice In Oliver:

Attention, très gros nanar en perspective ! D'ailleurs, je suis étonné que cette petite bisserie ne soit pas chroniquée sur le site Nanarland.
Bienvenue dans A Night To Dismember, réalisé par Doris Wishman en 1983. Attention, SPOILERS !
Et merci de bien suivre l'histoire incompréhensible qui va suivre, et que je vais tenter (au mieux) d'expliquer.
Ce slasher nous raconte l'histoire de la famille Kent, victime de nombreux massacres inexpliqués.
Le premier frère Kent avait deux filles. La première a tué sa soeur avant de mourir elle-même.
Le second frère Kent a organisé le meurtre de sa femme afin de toucher son assurance vie, mais l'homme se trahira et passera aux aveux.
Un autre frère Kent a connu lui aussi sa part de drames et de tragédies, puisque sa fille, Vicki, a été internée en hôpital psychiatrique après avoir assassiné deux jeunes garçons.
La jeune femme est désormais guérie de sa folie criminelle et s'apprête à revenir sous le toit familial.
Malheureusement, son frère et sa soeur ne l'entendent pas ainsi, et comptent utiliser tous les moyens pour la faire interner de nouveau  en asile psychiatrique.
Tous ces différents événements se sont déroulés un 15 octobre. La date clé approche et si vous avez bien suivi mes explications, vous comprendrez qu'un nouveau drame et de nombreux meurtres vont se produire encore une fois.
Je ne sais pas ce qu'a pris le scénariste pour écrire un script aussi débile et surréaliste, mais j'en veux !
En dehors de ce scénario mal torché, les acteurs sont unanimement mauvais. Même chose pour les meurtres totalement expédiés, en sachant que le réalisateur passe d'une séquence à une autre sans établir de lien logique. Ce qui rend la compréhension de ce nanar encore plus difficile !

Note: 0/20
Note nanardeuse: 13/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines