Magazine Culture

La quête exaltante d'une jeune femme face aux désirs et à la vie

Par Bscnews
La quête exaltante d'une jeune femme face aux désirs et à la viePar Mélina Hoffmann - BSCNEWS.FR / « Je regarde Pablo. Est--ce que je l’aime ? C’est difficile de répondre. Je ne suis pas dans le même moment d’amour que lui. Je suis au commencement de notre histoire, je débute, je balbutie dans le sentiment. Je me retrouve dans ces premiers instants crétins où, les yeux dans les yeux, on rit de tout. Et je vois un homme, fou et tendre à la fois, évoluer dans la profondeur de son amour que je regarde se dérouler à mes pieds comme un spectacle. Je ne suis qu’une spectatrice de ma vie, de l’amour de Pablo, de la joie des enfants, comme si je n’existais pas vraiment. »
Imaginez... Vous vous réveillez un matin, aux côtés d'un homme que vous venez juste de rencontrer. Jusque là rien de vraiment extraordinaire. Là où tout se complique c'est lorsque vous vous rendez compte que cet homme est votre mari depuis de longues années, que des enfants que vous ne connaissez pas vous appellent maman, et qu'une vie entière - dont vous ignorez tout - semble vous attendre !
C'est ce qui arrive à Marie, jeune femme de 25 ans qui, lors d'une soirée arrosée, tombe sous le charme du séduisant Pablo. S'en suit une folle nuit d'amour... Lorsque Marie se réveille, douze ans ont passé ! Douze années dont elle n'a aucun souvenir ! La jeune femme a désormais 37 ans, et l'homme qu'elle a rencontré la veille au soir est à présent son mari, et aussi le père de ses enfants !
Effrayée par ce qui lui arrive, Marie décide de taire son amnésie et de s'approprier cette vie... la sienne, devenue celle d'une autre... La voilà alors qui se met à enquêter sur sa propre vie, à fouiller dans ses propres affaires, à apprendre ses rôles d'épouse et de mère, à observer les choses et les êtres qui l'entourent d'un regard neuf, vierge de tout souvenir...
« Mais quel genre de femme suis-je devenue ? Bon, surtout ne pas se fâcher tout de suite avec soi-même. Ne pas oublier que je suis celle de douze ans après, même si, dans ma tête, j’ai sérieusement tendance à raisonner comme celle de douze ans auparavant. En tous cas, ce n’est pas le moment de me désolidariser. J’ai besoin d’être entière pour me retrouver tout à fait. »
Dans une ambiance nostalgique et intimiste, elle plonge à l'intérieur d'elle-même, à la recherche de ses propres sentiments, de ses désirs inavoués, et des raisons de son amnésie, tout en s'efforçant - telle une équilibriste - à donner le change pour que son secret ne soit pas dévoilé...
Quel évènement a bien pu déclencher cette amnésie ? Comment douze années d'une vie - apparemment idyllique - ont-elles pu s'effacer ainsi au cours d'une nuit ? Et si, dans certains cas, l'oubli était préférable au souvenir ?
Frédérique Deghelt nous entraîne dans la quête exaltante de cette jeune femme qui, un beau matin, se retrouve étrangère à sa propre vie. Ses interrogations et sa vision « neuve » du monde qui l’entoure depuis de longues années nous amènent à une réflexion sur nos désirs propres, sur l’usure du couple face au temps qui passe, ou encore l’impossibilité d’échapper à son passé…
Si l'on regrette un peu le manque de rebondissements et quelques longueurs, on n'en reste pas moins captivés par la sensibilité de la plume de l’auteur, et on se laisse porter par l’intrigue qui s’apparente quelque peu à celle d’un roman policier.
Une histoire intrigante, troublante, qui sera prochainement projetée sur les écrans dans une adaptation de Sylvie Testud, avec Juliette Binoche et Mathieu Kassovitz dans les rôles principaux.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bscnews 324555 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines