Magazine Afrique

Trois nouveaux opérateurs de Téléphonie mobile « à très court terme »

Publié le 13 juin 2011 par 237online @237online
ééé«àè»ééàééèééêéééééûéééééééêé
L'information a été rendue publique lors des recentes questions orales aux membres du gouvernement à l'asemblée nationale.
C'est Bernard Messengue Avom, le ministre des Travaux publics qui a répondu en lieu et place de son collègue des Postes et Télécommunications empêché. Interpellé par le député RDPC de la Mvila, Théodore Alexandre Mbe Assae, sur le coût jugé élevé des communications chez les deux opérateurs privés installés au Cameroun, et ceci en rapport avec les prix pratiqués par les mêmes opérateurs dans certains pays sur le continent, et sur la nécessité d'ouvrir ce marché à d'autres opérateurs, il a rappelé que le gouvernement, à travers l'action de l'Agence de régulation des Télécommunications (ART), a déjà contribué à faire baisser le prix de la communication qui est passé de 500 F la minute à moins de 100 F. Il a ensuite annoncé l'arrivée à « très court terme » de trois nouveaux opérateurs de téléphonie mobile sur le marché camerounais. Ceci dans le but de « stimuler la concurrence et faire baisser davantage les tarifs ». Une mesure qui s'accompagnera par l'apport financier du gouvernement à travers la mise en place d'un réseau à très haut débit de fibre optique qui devrait couvrir une bonne partie du territoire camerounais. Ceci sur un linéaire de plus de 5 000 km qui sera ouvert à tous les opérateurs. Cette opération va contribuer à faire baisser les charges d'exploitation liées aux investissements individuels des opérateurs. Ce qui devrait également avoir un impact certain sur la baisse des tarifs.
Follow

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte