Magazine Conso

LE SOURIRE DU CLOWN - Tomes 1, 2 et 3

Publié le 13 juin 2011 par Lorraine De Chezlo
LE SOURIRE DU CLOWN - Tomes 1, 2 et 3de Brunschwig et Hirn
Bande dessinée - 64, 68 et 72 pages
Editions Futuropolis - Nov. 2005, nov. 2007, nov. 2009
Prix du Meilleur scenario - BD Gest Art 2009



Sur les hauteurs de la colline, dans la cité des Hauts-Vents, des drames sont vite arrivés, et la population qui souffre de la crise, notamment de la fermeture de l'usine de fabrication de montres, met tout son espoir dans le nouveau curé qui débarque, reprend possession de l'église, et s'efforce de rassembler les différentes communautés religieuses et sociales pour que la paix revienne dans la cité. Car il y a 10 ans, la mère du petit Djin a tué le clown Grocko d'une balle de revolver dans la tête. Depuis, Djin a grandi orphelin d'une mère en prison, a perdu la parole, s'est retrouvé accusé du meurtre de son ami Rachid. Bref, la Cité s'embrase, les bus n'y accèdent plus, seul le père Desternod est écouté et suivi lors de préparatifs de Noël plein d'espérance... Qu'en restera-t-il ? Qui sont les deux bras droits du religieux, pour le moins inquiétants ? Quel est le secret que cache Djin ?

Un tryptique qui prend place au coeur d'une cité HLM perchée, isolée, crainte et évitée, en banlieue de Strasbourg (s'il est question d'émeutes de cité, d'embrasement et de voitures brûlées, ce n'est que pas un malheureux hasard : le 1e tome sortait au moment des évènements de la fin 2005, quand "Paris brûlait"...). Au fil des tomes, les morceaux des évènements passés et présents se reconstituent, on comprend les trajectoires des personnages, l'histoire de Djin, de sa mère, des anciens employés de l'usine, du père Desternod (aux allures du Corcovado de Rio de Janeiro) et son entourage, un religieux qui manie tout de même les armes à feu...

LE SOURIRE DU CLOWN - Tomes 1, 2 et 3LE SOURIRE DU CLOWN - Tomes 1, 2 et 3LE SOURIRE DU CLOWN - Tomes 1, 2 et 3


Il est certes question de sourire et de clown dans le titre de cette trilogie, mais il ne faudrait pas se tromper : l'histoire est sombre. Et complexe. Le scenario de Luc Brunschwig impressionne par sa richesse et son originalité. Et quand l'hiver vient, ce sont les couleurs de la neige bleutée éclairée par l'église des Hauts-Vents qui participent de l'ambiance glaciale et feutrée. Un très grand travail de scénarisation, doublé d'une très belle qualité de dessin de Laurent Hirn, dont la maîtrise des couleurs et des lumières m'a régalé les mirettes pendant les trois tomes.
Une immersion prenante dans un microcosme réaliste mais violemment déjanté. Du suspense et des clowns, des tragédies humaines. Vraiment réussi !
Journal de bord de Luc Brunschwig - Futuropolis
L'avis de la Poof - Blog BDphile

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines