Magazine Culture

Pekee-Nuee-Nuee

Publié le 13 juin 2011 par Melopapilles
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Le Festival Excentrique qui se tenait dans le Centre les 21/22 mai derniers, a été l'opportunité pour la Compagnie Les ombres portées de présenter sa première création, théâtre d’ombres, Pekee-Nuee-Nuee, sans paroles, dont la bande sonore se fait en direct. Tout y est sensible : l'histoire, qui se déroule dans les fonds marins, la manipulation des marionnettes, les jeux de lumière, de reflets et de transparence, donnant au rendu sur l'écran un effet parfois baveux, à la manière d'un calque épais, qui enrichit l'ensemble et témoigne de la finesse du spectacle. Un projet inattendu, onirique, orchestré par trois manipulateurs (Damien Daufresne, Erol Gülgönen & Florence kormann), et deux musiciens (Séline Gülgönen & Simon plane). Les séquences qui suivent sont un exemple de l'évolution manuelle des marionnettes tout au long de la création, à la manière d'un film muet.
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Pekee-Nuee-Nuee
Vous pourrez (re) découvrir le spectacle dans le cadre du festival et 20 l'été, le 24 juin prochain, à 22h15 et 23h45, Place Marc Bloch, Paris XXe.Pour en savoir plus, jetez un œil sur leur joli dossier de presse, c'est ici. 
Pekee-Nuee-Nuee

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Melopapilles 2553 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine