Magazine Culture

Des cercueils trop fleuris

Par Krri

de Misa Yamamura

des cercueils trop fleuris
Le crime fleurit à Kyoto dans les écoles d'ikebana. Quand l'art floral traditionnel japonais cesse d'être un mystère, meurtres, vengeances et fraudes fiscales se succèdent dans les temples et les pavillons de thé.

Éditions PHILIPPE PICQUIER


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines