Magazine Cuisine

Tardif et revigorant petit déjeuner chez Claus

Par Ariane_dt @ArianeGrumbach

P1030613.JPGGrâce à Esterelle, j'ai découvert Claus, un nouveau lieu pour les petits déjeuners et autres envies sucré-salé du même style (jusqu'à 18h, quand même !). Sur le coup de midi, n'ayant pas petit déjeuné, j'ai faim et je m'y rends en une belle promenade avec l'idée que je ferai une sorte de brunch. Le lieu est clair et agréable, il y a une salle à l'étage. Premier point sympathique (qui n'est pas toujours présent), il y a des formules tout compris ET un choix à la carte. Cela permet de manger selon son appétit et ses envies, ce qui m'importe beaucoup. Temps de réflexion sur mes envies (aucune raison de se précipiter, c'est important de prendre ces quelques instants pour ensuite manger avec plaisir ce qu'on aura choisi), hésitations et je prends finalement le "menu" Claus.

Les éléments arrivent successivement : café, smoothie (proposé parmi le choix de jus de fruits : ce jour-là, c'était fraise-framboise-banane-goyave, plaisant), pain (3 variétés, pas tout goûté), beurre, confiture, oeuf à la coque (on me demande le temps de cuisson souhaité, ce sera 4 minutes), et enfin le "muesli de Claus préparé la veille". Derrière cette formule se cache un muesli qui a "mariné" toute la nuit dans du jus d'orange et a été agrémenté de fruits secs et fruits frais : excellent et sûrement à copier !

P1030614.JPG
L'accueil est sympathique, tout est bon, cela fait un ensemble nourrissant, je suis bien rassasiée.  Mais il y a quelques bizarreries (mesquineries ?) : l'oeuf à la coque à la carte est servi avec des mouillettes, pas celui du menu. Dans le même esprit, ma voisine a mangé ses oeufs au plat sans l'ombre d'un morceau de pain. Etrange, non ? Par ailleurs, ce n'est quand même pas donné par rapport à un déjeuner.

Mais, au global, cela me plait plutôt et je reviendrai sûrement : étant très prise à l'heure du déjeuner (il est logique que les personnes viennent me voir en consultation sur leur temps libre !), il m'arrive de donner des rendez-vous professionnels ou amicaux en début de matinée et ceal me parait être une alternative intéressante au banal bistrot, qui n'a même pas toujours des tartines dignes de ce nom.

Claus, 14 rue Jean-Jacques Rousseau, Paris Ier. Ouvert tous les jours. Formule Claus, 18 euros.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ariane_dt 8474 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte