Magazine Cinéma

Les Frères Coen : boycotter Israel est une erreur

Par Mickabenda @judaicine

JoeletetanCoenLes cèlebres réalisateurs hollywoodiens était en Israël il y à quelques semaines afin de recevoir un prix de la part de l’Université de Tel Aviv. Alors qu’ils visitaient Israël, les réalisateurs Joël et Ethan Coen ont dit qu’ils ne croyaient pas que boycotter Israël réglerait les problèmes politiques.

L’équipe de production-direction responsable d’une série de fictions hollywoodienne à succès au cours des deux dernières décennies, de The Big Lebowski à Miller’s Crossing, sont arrivés pour recevoir le prix Dan David pour leur apport créatif à la réalisation cinématographique.
Le comité Dan David prix a cité le duo comme un exemple unique dans l’histoire du cinéma pour leur capacité à raconter une histoire simple d’une manière complexe.
Le prix porte le nom de l’homme d’affaires et philanthrope Dan David et est administré par un conseil d’administration dirigé par le Président de l’Université de Tel Aviv, le Professeur Klafter Yoseph.

Dix pour cent des gains des bénéficiaires est donné en leur nom pour des bourses de doctorat et de post-doctorat.
Répondant à une question sur les musiciens et les cinéastes qui boycottent l’État d’Israël en raison de ses politiques et de ses actions, le scénariste et réalisateur Ethan Coen répondit : « Les gens répondent à des problèmes réels avec leur cœur, et ils pensent que c’est la bonne chose à faire. Nous ne sommes pas d’accord avec cette opinion, et ne pensons pas que c’est la façon de traiter ces problèmes. »
L’héritage juif des deux frères est exposé dans un certain nombre de leurs films, particulièrement dans A Serious Man – traduit en hébreu comme « Le bon Juif ». Malgré de nombreuses références à des thèmes culturels juifs dans leurs films, les deux nient que leur propre judéité est nécessairement liée à leur réalisation.
« Il y avait des personnages juifs, mais quant à savoir si notre expérience influe sur notre façon de faire des films … qui sait ? » dit Joel. « Nous ne pensons pas à ça… Il ne fait aucun doute que notre patrimoine juif affecte la façon dont nous voyons les choses. »
« Nous avons grandi dans une communauté juive, mais nous n’avons jamais pensé à faire une histoire qui traite d’Israël », continua Joël. « Nous ne connaissons pas vraiment Israël – nous écrivons des histoires américaines. C’est ce que nous connaissons. »
« Nous voulions venir ici depuis longtemps, mais la vie en a voulu autrement », explique Joël. « Nous sommes très heureux de cette occasion. Nous allons passer quelques jours à Tel Aviv University. »
Les frères Coen ont été nommés pour douze Oscars dans la seule dernière année pour leur film True Grit. Ce film suit une décennie de succès qui comprennent No Country for Old Men, A Serious Man et O Brother, Where Art Thou ?.
Les autres lauréats pour 2011 ont été le Professeur Cynthia Kenyon de l’Université de Californie à San Francisco et le Professeur Gary Ruvkun du Harvard Medical School pour leur travail en gérontologie et le Professeur Marcus Feldman de la Stanford University Medical School pour son travail dans les sciences de l’évolution.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mickabenda 17549 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines