Magazine Culture

langues de vipère

Publié le 14 juin 2011 par Orlandoderudder

Je m'indigne rarement: ce n'est pas efficace. Et ça ne fait plaisir qu'à l'indigné qui se sert de son indignation comme faire-valoir: masque! Mais un jour, alors que je conversais avec une connaissance, je ne me suis pas retenu! J'ai dit:

- Depuis le début de notre dialogue, vous avez dit du mal de quatre personnes. Je ne désire plus vous fréquenter. Je compte maintenant, pour ne plus me retrouver avec des gens malveillants. Leds langues de vipère, les ragoteux ne peuvent jamais être de vrais amis. Adieu!

Certes, ça m'a fait plaisir! Mais pour la bonne cause! J'avions bin rigolé! C'est amusatoire autant que rigolisible... Et, quand on a subi la néfaste influence de pervers, on apprend à agir ainsi pour se protéger: ça fait partie de la thérapie. pour ne pas rechuter et se lier avec quelqu'un qui nuira. Il y a ainsi des "petits trucs" de la vie courante qui tentent de faire en sorte que els victimes de harcèlements ne le soient plus. Un mode d'emploi vital, de survie... Bien évidemment, ça vaut pour soi! Ce qui requinque!  La; prise arbitraire de puvoir sur l'autre est intolérable! 

Ca fait du bien. Evidemment, il faut se surveiller soi-même. Ca fait encore plus de bien! Un peu d'honneur et de dignité sans chichis, sans "grands mots", mais au quotidien d'abandonner les complaisance fastoche et de régner un peu sur son royaume intérieur! Devenir sans cesse, devenir meilleur!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Orlandoderudder 295 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines