Magazine Concerts & Festivals

Voyage festif Maroc: Vibrer aux rythmes transes de la musique Gnawa à Essaouira Du 23 Juin 2011 au 26 Juin 2011

Publié le 14 juin 2011 par Cosmopolitetravel

Les Gnaouas ou Gnawas sont les descendants d’anciens esclaves issus de populations d’origines d’Afrique Noire (Sénégal, Soudan, Ghana ) Il furent amenés par les anciennes dynasties qui ont traversé l’histoire du Maroc et plus rarement de l’Algérie et de la Tunisie, en commençant par l’empire Almohade pour les travaux et les bâtiments des palais et le renforcement des armées.

La constitution en confréries des gnaouas à travers le Maroc s’articule autour de maîtres musiciens (les mâallems), des joueurs d’instrument (quasi exclusivement les qraqech – sorte de crotales – et le gambri), des voyante

new-ban-2011
s (chouaafa), des médiums et des simples adeptes. Ils pratiquent ensemble un rite de possession syncrétique (appelé Lila au Maroc, Diwan en Algérie) et où se mêlent à la fois des apports africains et arabo-berbères pendant lequel des adeptes s’adonnent à la pratique des danses de possession et à la Transe.

Le festival d’Essaouira au Maroc est un haut lieu de rassemblement annuel de cette confrérie.

La musique gnawa s’internationalise grâce des influences extérieures au Maghreb, pensons aux musiciens tels que Bill Laswell, Adam Rudolph, et Randy Weston, qui font souvent appel à des musiciens gnawas dans leurs compositions.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cosmopolitetravel 46 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte