Magazine Afrique

Les militaires renforcent leurs capacités en médecine des catastrophes

Publié le 14 juin 2011 par 237online @237online
ééééééééèô«àééééà

Une mission de la Force américaine pour l'Afrique séjourne actuellement dans la capitale économique, dans le but de dispenser une formation en médecine de catastrophe et maintenance de l'équipement médical.
La formation se tient pour la première fois dans les locaux de l'hôpital militaire de Douala. « Il s'agit de former le personnel aux interventions en cas de catastrophes, apprendre les premiers gestes de secourisme à l'endroit d'un blessé ou d'un accidenté entre autres. Il existe également un volet destiné à

nos techniciens pour la maintenance du matériel médical », déclare le Lieutenant-colonel Abeng Mbozo'o, médecin chef à l'hôpital militaire de Douala.

Par ailleurs pour ce dernier, le fait que cette institution ait été choisie pour abriter cette formation, participe du souci du Haut-commandement militaire de faire de l'hôpital militaire de Douala, un pôle de référence dans les années à venir. En effet, ce dernier est actuellement en pleine restructuration afin de pouvoir accomplir au mieux ses missions, à travers des travaux d'extension et l'acquisition de matériels. Pour participer à cet effort, une équipe du génie militaire américain va participer à des travaux d'aménagement dans l'hôpital, aux côtés du génie militaire camerounais. Il s'agit notamment d'effectuer la pose de dalettes et pavés, afin de faciliter l'accès au site. De même, l'équipe de la Force américaine pour l'Afrique a offert du matériel divers à l'hôpital militaire. Des personnels civils d'autres institutions sanitaires (Croix-Rouge), Samu ainsi que du corps des sapeurs-pompiers, participent également à cette formation des formateurs qui s'achève le 22 juin.


Follow

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte