Magazine Afrique

Les députés juniors à l'école de la rue

Publié le 14 juin 2011 par 237online @237online
ééàé«»èéèéééééàéèèéàéééà
«Tous ensemble pour des actions urgentes en faveur des enfants de la rue ». C'est sur ce thème que se célèbre le 16 juin prochain, la 21e édition de la journée de l'enfant africain au Cameroun.
Dans le cadre des activités prévues en prélude à cet évènement, le ministère de la Jeunesse a organisé hier, à l'intention des 180 députés juniors issus des dix régions du Cameroun, un atelier de formation au leadership et à la gestion des conflits. Les travaux qui avaient pour cadre le Centre Jean XXIII de Mvolyé, se sont déroulés en présence des ministres des Affaires sociales et de l'Education de Base, de même que de nombreux acteurs impliqués dans la lutte contre le phénomène des enfants de la rue au Cameroun. 

En prenant la parole à l'ouverture, c'est en père de famille que le ministre de la Jeunesse s'est adressé à ces députés juniors, pour attirer leur attention sur les dangers auxquels leurs homologues s'exposent, en s'installant dans la rue. Adoum Garoua leur a expliqué que le pays a besoin de leaders, d'enfants courageux, capables de lever la tête même quand les parents jettent l'éponge. A leur âge, ils devraient déjà agir en « grands » tout en sensibilisant également l'entourage. Raison pour laquelle, le ministère de la Jeunesse a organisé cette rencontre. Car selon le Minjeun, éduquer ces jeunes, c'est toucher la cible. Notamment, ces enfants qui descendent tous les jours dans les rues malgré les efforts du gouvernement pour contrer le phénomène. « Nous croyons que ces enfants peuvent mieux sensibiliser, passer le message auprès de leurs pairs. Ils parlent un langage qui est le leur, avec les mots de leur âge. Donc ils peuvent aider le gouvernement à lutter contre la pratique », a indiqué Adoum Garoua, avant d'émettre le vœu de « compter sur eux » pour réduire le fléau dans les dix régions du pays.

C'est dans cette optique, que cette formation vise à susciter chez les députés juniors deux notions essentielles : une prise de conscience sur les causes sous-jacentes du phénomène des enfants de la rue et des bases sur les concepts de leadership et de gestion des conflits. Ceci à travers des activités à caractères pratiques, pédagogiques et participatifs. Afin qu'au terme de l'atelier, ces jeunes députés reçoivent des outils susceptibles de forger leur caractère et leur personnalité pour devenir des citoyens dignes et patriotes comme le souhaite le ministère de la Jeunesse.


Follow

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte