Magazine Cinéma

Goodbye Emmanuelle

Publié le 14 juin 2011 par Olivier Walmacq

goodbye_emmanuelle

genre: érotique (interdit aux - 16 ans)
année: 1978
durée: 1h40

l'histoire: Emmanuelle est aux Seychelles. Sur place, la libertine tombe amoureuse d'un metteur en scène. Mais c'est sans compter les gros chagrins sentimentaux et les parties de jambes en l'air...

la critique d'Alice In Oliver:

Suite des aventures d'Emmanuelle après un premier épisode déjà pas fameux et largement surestimé et un numéro 2 pour le moins ridicule.
Bienvenue dans Emmanuelle 3, ou plutôt Goodbye Emmanuelle, censé être les adieux de la libertine.
Pour ce troisième épisode, c'est François Leterrier derrière la caméra.

C'est probablement le chapitre le moins érotique de la saga. Oubliez les tendances nymphomanes d'Emmanuelle puisque la jeune femme tombe amoureuse d'un metteur en scène.
De ce fait, son mari commence à s'inquiéter et à devenir jaloux. Aussi, l'amour du couple va être mis à rude épreuve, d'autant plus qu'Emmanuelle ne multiplie pas forcément les expériences sexuelles dans ce nouvel opus.

En effet, comme je l'ai déjà souligné, la belle jeune femme tombe sous le charme d'un metteur en scène. Avec lui, Emmanuelle découvre de nouveaux horizons. Le film est assez bavard et les soi-disant adieux de la libertine sont pour le moins bavards.
Ici, les séquences érotiques sont rares, le scénario absent et les acteurs quelconques. Même les fans de la franchise (s'il y en a...) risquent de passer leur chemin et de trouver le temps long.

Bref, il était temps que la saga s'arrête... Pourtant, un dernier épisode sera réalisé dix ans après.
Donc, chronique à venir ! En attendant, Goodbye Emmanuelle commet l'exploit d'être encore plus mauvais que son prédécesseur.
A fuir !

Note: 03/20
Note naveteuse: 15/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines