Magazine Cinéma

Seul Contre Tous

Publié le 14 juin 2011 par Olivier Walmacq

3797691922_5086ffeb8b

genre: drame

année: 1998

durée: 1h28

La critique de Koamae:

Sorti en 1998, Seul Contre Tous est le premier long-métrage de Gaspar Noé, réalisateur français qui n'a peur de rien, et surtout pas du scandale (on se rappelle de l'énorme contreverse que causera son désormais culte Irréversible en 2002).
Ce film est la suite de son moyen-métrage Carne de 1991, dans lequel Philippe Nahon officiait déjà dans son rôle de boucher haineux.
Le film aura mis 5 ans à se faire, Noé se voyant régulièrement mis à la porte des sociétés de production auxquelles il demandait un peu d'argent, mais qui reufsaient de produire un tel film.
D'une durée de 1h28 précisément, Seul Contre Tous, avec son affiche provocatrice (la main gauche de Nahon !) qui résume à merveille le film, est un choc absolu, un film brutal, souvent très violent dans ses propos, et infiniment glauque... mais aussi magnifique.

jn5

1980. Philippe Chevallier a été pendant longtemps boucher chevalin. Il est sorti de prison il y a peu, pour avoir tué un homme qu'il soupçonnait d'avoir violé sa fille. S'étant rapproché d'une serveuse de bar, il vit maintenant avec elle, et la mère de la principale intéressée.
La vie à trois dans cet appartement miteux est difficile, surtout que Philippe ne supporte ni son amie (il s'est rapproché d'elle juste pour le fric, et le toit), ni la mère de son amie. Quand il n'est pas à la recherche d'un emploi, il passe son temps dans des bars, ou dans des cinémas pornos.
Un soir, quand il rentre chez lui, ça dégénère. Il s'énerve et agresse violemment les deux femmes avant de tout plaquer et de tout recommencer à zéro.
Il erre ainsi dans cette société française, froide et sans morale, dans laquelle il faut être un pourri pour réussir sa vie. Avec le peu de fric qui lui reste, il parvient tout de même à avoir un chez lui: la chambre dans laquelle il a vécu avant, à côté de la boucherie.
Et, tentant de retrouver son ancien travail, il se fait plus ou moins remballer par l'employeur.

istandalone5

SPOILERS...

Il s'imagine déjà en train de se venger, et de descendre l'employeur grâce au petit flingue qu'il a pu récupérer avant de partir de chez la serveuse.
Mais il ne veut pas repartir en taule. Notre anti-héros pense à se faire sauter son propre caisson, mais ça, il ne le fera pas non plus: à la place, il préfère retrouver sa fille.
Une fois retrouvée, il sait qu'il ne doit pas faire de connerie: en effet, il se sent attiré sexuellement par sa propre fille, mais résiste à la tentation depuis longtemps. Au final, Philippe Chevallier a un moment de paranoïa totale: il s'imagine achever peu à peu sa fille au revolver, avant de s'achever lui-même. Mais il ne fera pas ça, s'apercevant finalement que pour lui, rien ne vaut sa fille.

image_sorties_id

Sans pitié mais émouvant malgré tout, Seul Contre Tous contient quelques scènes très dures, et dans l'ensemble, ce film brutal, animal si l'on peut dire ainsi, pourra vite choquer bon nombre de spectateurs. Ce film, c'est une plongée glauque dans l'enfer d'un homme démoralisé (Philippe Nahon est magistral dans son rôle), qui a tout perdu et qui ne veut rien gagner, si ce n'est, comme tout le monde, un peu de fric. Dès son premier film, Noé attaque là où ça fait mal, et signe ce chef d'oeuvre absolu qui s'impose comme un des sommets du cinéma français.
Un film montrant la totale cruauté, l'indifférence, le mépris pour les autres, mais aussi la grande sensibilité d'un homme qui en a marre.

Note: 20/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines