Magazine Culture

La route d'émeraude

Par Jessetseslivres
La route d'émeraudeTitre VF : La route d'émeraude
Auteur : P.J. Lambert (FR)
Publié aux Éditions First (collection Thriller)Date de Publication : 10 mars 2011
Sites Web : Éditions First et la page Facebook du l'auteur
Genre : Thriller
Pages : 363
Prix : 19,90 €Commander sur amazon : La Route d'émeraude
Nombre d'étoiles : La route d'émeraude
Quatrième de couverture
Paris, 1457. Jacques Coeur meurt sous la torture, sans révéler à ses bourreaux ce qu'ils cherchaient: les secrets de la table d'émeraude, un mystérieux texte alchimique qui donnerait la formule de la vie éternelle.
Massif Centrale, 2010. Un cadavre éviscéré gît au pied d'un calvaire. C'est l'homme que devait rencontrer Maxime Langelot, cambrioleur spécialisé dans le vol d'objets d'art.Suspecté du meurtre de son client, Maxime se trouve pris dans un engrenage infernal. À peine rencontre-t-il la nièce du défunt que des tueurs professionnels se lancent à leurs trousses. Quel secret la jeune femme détient-elle ? Qui a dressé ces machines à tuer, prêtes à tout pour la retrouver ?Avec l'aide son acolyte, Delphine, une ex-flic, et de son oncle, un ancien militaire de la Légion étrangère, Maxime se lance sur les traces de la fameuse table d'émeraude. Une course-poursuite haletante, orchestrée avec brio par un maître du roman d'aventures.
Mon avis.
Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas replongée dans un bon thriller ! Revenir à ce genre que j'ai délaissé quelques mois au profit des lectures Young Adults avec P.J. Lambert et sa Route d'émeraude, c'est tout juste ce qu'il me fallait pour me donner envie de lire un thriller de temps en temps, de mêler ce genre à mes lectures du moment !
La route d'Émeraude est le second opus des aventures de Maxime Langelot.Maxime et sa compagne, Delphine, profitent d'un petit week-end en amoureux pour rencontrer un nouveau client. Maxime est en effet antiquaire... enfin, c'est ce qu'il fait croire à tout le monde, car en réalité, il est monte-en-l'air, c'est-à-dire voleur, spécialisé dans le vol d'oeuvres d'art.Mais évidemment la mort de Hubert Delpont, son client potentiel, va compliquer un peu les affaires, surtout que Maxime est trop très curieux et qu'il ne peut pas s'empêcher de fourrer son nez dans des affaires qui ne le concernent pas.Du coup, Delphine et lui se retrouvent impliqués dans une affaire rocambolesque qui va les amener sur un mystérieuse découverte, l'existence de la tant convoitée table d'émeraude.
Comme je l'annonce quelques lignes plus haut, ceci est le second "tome" des aventures de Maxime Langelot. Le premier opus s'intitule Les murmures du tombeau (un livre qu'il faudra absolument que je me procure !).Mais soyez rassurés, le fait de lire le second livre avant le premier ne vous spoile pas énormément - sauf par rapport aux relations entretenues par les personnages - car les deux histoires sont totalement différentes et indépendantes l'une de l'autre.
Je suis assez vite entrée dans le récit, passant d'un protagoniste à l'autre... voguant d'un endroit à un autre sans voir de réel lien entre chaque bout de l'histoire.Mais à ce stade-là, ça ne me dérange pas : je me laisse aller à la découverte de chaque personnage, de chaque lieu en me disant que les liens se feront d'eux-même en avançant dans l'histoire.
L'histoire se construit sur trois axes : Premièrement, on suit Maxime, Delphine et par la suite, l'oncle de ce dernier, Roland qui essaient de se sortir du merdier dans lequel ils sont (et accessoirement découvrir le mystère de la table d'émeraude).Deuxièmement, on suit le commissaire Yves Martel et l'évolution de l'enquête du meutre de Hubert Delpont.Et enfin, troisièmement, on découvre une école assez spéciale où on apprend à des gosses à devenir de véritables samouraïs prêts à tuer sur ordre de leur "Maître".
Les axes 1 et 3 sont vraiment bien développés et constituent le réel intérêt du livre. Si j'ai bien aimé le commissaire Martel et son tiraillement entre le fait de profiter de ses vacances et l'envie de résoudre ce meurtre, cet axe n'est finalement pas assez développé dans le récit et on oublie assez vite que les policiers ont aussi la parole dans l'histoire.On se demande au début du livre pourquoi l'auteur nous parle de cette école bizarre située en Albanie et ce que celle-ci vient faire dans le récit. J'aime mon baba. Ne vous inquiétez pas, vous le découvrirez bien assez vite, même trop vite, le fil conducteur devenait au fur et à mesure assez prévisible.
L'aspect historique du thriller m'a également beaucoup plu. J'avoue que j'ai toujours une petite crainte quand je commence ce genre de romans d'être vite perdue dans un fouillis de détails historiques et fictifs, de ne pas arriver à faire la part des choses et finalement ne rien comprendre au noeud du récit.Force est de constater que ce n'est pas du tout le cas ici. P.J. Lambert n'inonde pas le lecteur de détails futiles et difficiles à assimiler dans sa globalité. Bien au contraire, il distille les éléments importants à la compréhension de l'histoire au fur et à mesure du récit, les intégrant en plus dans des dialogues, rendant le tout encore plus vivant et facile à digérer.
Le tout est orchestré avec brio, avec beaucoup de suspense et d'intensité au fur et à mesure que l'on avance dans le récit.Le seul petit bémol que j'ai à faire concerne la fin du livre qui arrive trop vite, beaucoup trop vite à mon goût. Quand je vois qu'à Fin - 10 pages, on est toujours dans l'action, dans le stress de savoir ce qui va arriver à Maxime, j'imagine mal comment l'auteur va pouvoir conclure le récit sur les 10 pages qu'il reste (et sur le coup, je prends peur en me disant, soit la chute va être ratée, soit l'auteur nous a tendu un cliffhanger de la mort qui tue et il va falloir que je ronge mon frein en attendant le tome 3).
Côté personnages, j'ai été relativement séduite par le couple Maxime - Delphine. La dynamique existant entre eux donne de la légèreté au roman et une bonne dose d'humour, ce qui manque dans la plupart des thrillers pour pouvoir permettre au lecteur de décompresser un peu, entre deux scènes d'action !Maxime est un personnage auquel il est difficile de ne pas s'attacher : il a un charisme énorme (il a quand même réussi à se mettre dans la poche Delphine, l'ex-flic !), avec beaucoup d'humour et qui se laisse porter par ses envies et sa soif de découvrir le fin mot de l'histoire sans trop se poser de questions pour savoir si Delphine ou lui risquent de perdre des plumes dans l'aventure !
Ce que j'ai beaucoup plu, c'est la complexité de certains personnages, les rendant très difficile à discerner et à savoir dans quel "camp" ils sont. Certains "méchants" de base peuvent nous attendrir car à leur vécu, le lecteur se rend vite compte qu'ils ont été conditionnés depuis leur prime jeunesse pour devenir ce qu'ils sont sans qu'ils soient mauvais pour autant. Certains "gentils" n'ont aucun scrupule, aucun remords dans leur façon d'agir pour sauvegarder un secret au prix de la vie d'autrui. Les personnages sont façonnés tout en nuance, comme dans la vie en somme !
Côté écriture et style, je suis totalement séduite par P.J. Lambert : il manie la plume de manière magistrale dans le roman en changeant à chaque chapitre de protagonistes permettant au lecteur d'avoir une vision globale du récit, de comprendre les enjeux de tous. Majoritairement, le récit est raconté à la troisième personne (d'où la vision globale) mais de temps à autre, P.J. Lambert change de narration pour donner la parole à Maxime. J'ai vraiment adoré cette manière de faire qui permet ainsi un attachement encore plus prononcé pour le personnage de Maxime.Il n'y a pas de réel temps mort dans la narration, le tout était très rythmé, très vivant, même sans les dialogues.J'ai vraiment adoré !
En conclusion, ce roman a été une belle découverte pour moi et double en plus ! Au-delà d'une histoire pleine de suspense et de mystère, j'ai également fait la connaissance, via Facebook, d'un auteur très sympathique qui prend le temps de venir à la rencontre de ses lecteurs pour quelques minutes de tchat toujours enrichissantes !Je conseille ce roman à tous les amateurs de bons thrillers qui se laisseront séduire par le côté "pas prise de tête" du personnage principal pourtant en danger de mort à la recherche d'un des plus grand mythes de l'Histoire.Le roman à mettre entre toutes les mains cet été, pour passer un agréable moment de détente mêlée au stress de l'action, en sirotant son petit cocktail au bord de la piscine !
Ce que je retiens de ma lecture :
EN + : une intrigue bien ficelée, qui se tient parfaitement au fil du récit ainsi que des personnages hauts-en-couleur qui apportent une douce légèreté à ce thriller historique.EN - : La fin du roman trop rapide, trop brusque.
Mes deux coupines de la Team Livraddict l'ont également lu et l'ont aimé, voici leur avis : MyCoton et Karline.Pour d'autres avis, n'hésitez pas à consulter la page bibliomania du livre sur Livraddict en cliquant sur l'image ci-dessous :
Logo Livraddict

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La Route

    Route

    Paru aux éditions point 2 en avril 2011 Quatrième de couverture Ils avancent vers les côtes du Sud, dans un paysage de cendres et de ruines. Un père et un fils ... Lire la suite

    Par  Karline05
    CULTURE, LIVRES
  • La route de Chlifa

    route Chlifa

    Michèle MarineauQuébec Amérique256 pagesRésumé:« C'est le 8 janvier que Karim a fait irruption dans notre vie. Le 8 janvier que tout s'est mis en branle. Lire la suite

    Par  Céline
    CONSO, CULTURE, LIVRES
  • En route

    route

    Profitez bien de ce peu d'ombre si vous me suivez car c'est la seule que vous trouverez pendant plus de quatre heures,nous resterons sur ce plateau un grand... Lire la suite

    Par  Autourdupuits
    CULTURE, LIVRES
  • P.J. Lambert - La Route d'émeraude : 6+/10

    P.J. Lambert Route d'émeraude 6+/10

    P.J. LAMBERT – La Route d’émeraude : 6+/10 Et voilà que je vais, encore une fois, à contre-courant des avis majoritaires, ou plutôt que je vais moins vite. Lire la suite

    Par  Eden2010
    CULTURE, LIVRES
  • Route 66

    Route

    C'est elle qui m'a conseillé le livre qui occupe mes journées actuellement Avis de recherche : Ella et John Robina, couple de citoyens américains à la... Lire la suite

    Par  Autourdupuits
    CULTURE, LIVRES
  • Dessert first…

    Dessert first…

    Très bonne année à tous. .. Comme on dit: « Life is short, eat dessert first! » Alors plein de desserts pour vous et vos proches. Lire la suite

    Par  Audinette
    CULTURE, TALENTS, THÉÂTRE & OPÉRA
  • Clip coup de coeur : Bright Eyes The First Day of My life

    Clip coup coeur Bright Eyes First life

    Coming out? Alors voilà : Je me donne des airs de fille-pas-gnan-gnan avec mes posts qui racontent pêle-mêle que j'aime pas Noël et que la Saint Valentin est un... Lire la suite

    Par  Notsoblonde
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, MUSIQUE, SORTIR

A propos de l’auteur


Jessetseslivres 286 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines