Magazine Animaux

Super defi Semaine 8 : Oreille Fendue, le lapin vigile

Par Auxoisnature

Pour ceux qui découvrent le blog et donc mon super défi, voici un petit rappel. Je me suis lancé un défi : suivre pendant 52 semaines les aventures d’un clan de lapins de garenne. Si vous voulez en savoir plus, cliquez ici.

Différencier les individus entre eux

A force d’observer les lapins de garenne d’une même zone, on finit par non seulement connaitre les habitudes de l’ensemble du clan mais aussi les habitudes de chaque individu. Je n’ai pas encore assez d’heures d’observation pour identifier chaque lapin, et je ne sais d’ailleurs pas si c’est vraiment possible : c’est fou ce qu’un lapin de garenne peut ressembler à un autre lapin de garenne

:)
. Malgré tout, on peut noter des différences entre individus : la taille entre jeunes et moins jeunes ou des marques sur le corps sont des bons indices de différenciation. Ça, c’est pour les critères physiques. Le comportement entre aussi en jeu. Je ne vais pas faire le malin, je n’ai pas encore relevé des tonnes d’indices
:)
, mais petit à petit il y a bien des comportements que j’ai réussi à relever.

Un lapin pas comme les autres

Parmi les lapins observés, il y en a un qui sort toujours avant les autres. Je ne suis évidemment pas sûr à 100% que ce soit à chaque fois le même mais il y a des marques sur ces oreilles qui me le font penser. Vous vous souvenez du film  » Danse avec les Loups » ? Kevin Costner (où plutôt son héros) avait baptisé le loup de l’histoire Chaussette. J’ai donc décidé de l’appeler Oreilles Fendues. Ça lui va bien non ?

Oreille Fendue, un lapin de garenne vigile

Oreille Fendue, un lapin de garenne vigile

PENTAX K100D + Sigma 70-300 à 260 mm – f/5,6 – 1/125 – 400 ISO  – Bean Bag

Oreille Fendue est le lapin qui sort toujours en premier. Ça doit être son boulot. Au sein de la garenne, c’est lui qui doit savoir reconnaître le danger avant et mieux que tous les autres. Des qu’il y a quelque chose de louche à portée de vue, de narines ou d’oreilles, il sonne l’alerte. Comment ? Il tape sur le sol avec une patte arrière : pratique, rapide et efficace. Bon, puisqu’il a le travail très risqué de sortir en tête, il faut bien qu’il se récompense

:)
. Il profite quand même pour croquer les végétaux tout frais tout neufs près de sa sortie de terrier. Pas folle la bête ! Maintenant vous comprenez pourquoi j’ai titré cet ce billet Oreille Fendue, le lapin vigile ( pour les nuls en vocabulaire
;)
Vigile (n.m.), personne dont la mission est de surveiller les locaux )

Oreille Fendue, un lapin de garenne vigile

Oreille Fendue, un lapin de garenne vigile

PENTAX K100D + Sigma 70-300 à 260 mm – f/5,6 – 1/125 – 400 ISO  – Bean Bag

Pour ces deux photos, vous noterez que je ne suis pas à 300 mm, mais à 260 mm. A pleine focale, Oreille Fendue ne rentrait pas entièrement dans le cadre. J’ai réussi à avoir cette proximité car j’avais remarqué à plusieurs reprises qu’il sortait du même terrier. Je suis donc venu suffisamment tôt pour me poster, allongé et camouflé près de sa sortie … et surtout contre le sens du vent ! D’où l’intérêt de ne pas se cantonner à observer et photographier toujours du même endroit bien au chaud dans le même affut fixe. La connaissance de l’animal prime avant tout !

Dans la mesure du possible, je vous présenterai ou vous tiendrai au courant des aventures des individus de la garenne. Mais vous l’aurez compris, cette tache de différenciation chez les lapins de garenne n’est vraiment pas facile.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Auxoisnature 25721 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog