Magazine Cinéma

Insidious

Par Kub3

Même pas peur

Les sorties de films de genre sont si rares en France que celle d’Insidious, de James Wan (réalisateur de Saw), constitue déjà en soi un petit événement relayé par une campagne promotionnelle conséquente. La déception est à la hauteur de l’attente entretenue : sans surprises et sans suspense, le film rejoint le clan des navets vite vus et, espérons-le, vite oubliés.

[CRITIQUE] Insidious

Avec déjà plus de 50 millions de dollars de recettes au box-office américain (pour un petit budget de 1,5 millions), Insidious s’apprête à débarquer en France. Devant son énorme succès outre-atlantique, il n’en fallait pas moins pour que Jason Blum, l’un des producteurs, affirme qu’« il reste un marché pour les films de genre de qualité ». Sérieusement ? Si le public s’est rendu en masse devant le nouveau film de James Wan, ce n’est certainement pas pour sa valeur artistique. Au contraire. Insidious empeste l’anti-prise de risque par excellence, tant pour le spectateur qui ne sera jamais surpris par le film qu’il s’attend à voir, que pour les producteurs qui s’appuient sur un dispositif à ingrédients tellement grossier qu’il en devient déplorable et malhonnête.

Rarement un film aura révélé ses sources d’inspiration avec autant de vulgarité. Un rapide coup d’œil au synopsis ou au trailer suffit. Cette famille fraîchement installée dans une maison pavillonnaire et les phénomènes paranormaux qui s’ensuivent évoquent sans vergogne Paranormal Activity, tandis que les forces maléfiques en présence et la profusion grand-guignolesque rappellent l’excellent Drag me to hell. Inutile de dresser la liste des références martelées dans chaque scène : le scénario d’Insidious semble n’exister que grâce à ses aïeux, dont il amalgame le pire et le moins bon sans jamais parvenir à trouver son propre ton. Devant l’esthétique de train fantôme d’Insidious, même la Maison hantée de Disneyland semble plus terrifiante.

On aimerait alors en rire. Mais les violons auront beau crisser leur atonalité stridente, les acteurs sursauter une scène sur trois, rien n’y fera. Totalement égaré dans sa quête de cinéma, le film tente au passage un improbable délire à la Frost/Pegg. Mais trop systématique et par manque total d’originalité, Insidious échoue même à devenir risible. Aux commandes de ce gloubi-boulga du cinéma d’horreur mainstream, James Wan se perd tant dans l’inefficacité de sa mise en scène sans personnalité que dans sa direction d’acteurs. Tape-à-l’œil, démonstratif, bruyant, le film en fait des tonnes mais reste fracassant de vanité. Rien à dire, rien à montrer, rien à voir.

[CRITIQUE] Insidious

Sortie le 15 juin 2011

Photo : © Wild Bunch Distribution


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Insidious

    Insidious

    Découvrez un peu plus la peur avec Insidious... James Wan, le papa de la franchise Saw, nous dévoile son nouveau film Insidious. Le réalisateur reste dans son... Lire la suite

    Par  Popmovies
    CINÉMA, CULTURE
  • INSIDIOUS de James Wan

    INSIDIOUS James

    Insidieux : qui se répand de manière sournoise. A l’instar de cette peur épurée, à l’ancienne, qu’insuffle James Wan à son film- prouvant qu’en plus d’aimer le... Lire la suite

    Par  Celine_diane
    CINÉMA, CULTURE
  • Insidious : Avant Première

    Insidious Avant Première

    L'histoire Josh, son épouse et leurs trois enfants vivent depuis peu dans leur nouvelle maison lorsque l'aîné tombe dans un coma inexpliqué.... Lire la suite

    Par  Ffred
    CINÉMA, CULTURE
  • Insidious de James Wan

    Insidious James

    Résumé: Fraîchement installés dans leur nouvelle maison, les Lambert sont rapidement frappés par un drame. Leur fils Dalton tombe du jour au lendemain dans un... Lire la suite

    Par  Geouf
    CINÉMA, CULTURE
  • [CRITIQUE] Insidious

    [CRITIQUE] Insidious

    Même pas peur. Les sorties de films de genre sont si rares en France que celle d’Insidious, de James Wan (réalisateur de Saw), constitue déjà en soi un petit... Lire la suite

    Par  Kub3
    CINÉMA, CULTURE
  • Insidious

    Insidious

    L'histoireJosh, son épouse et leurs trois enfants vivent depuis peu dans leur nouvelle maison lorsque l'aîné tombe dans un coma inexpliqué. Étrangement, une... Lire la suite

    Par  Ffred
    CINÉMA, CULTURE
  • Insidious

    Insidious

    De : James Wan. Avec : Patrick Wilson, Rose Byrne, Ty Simpkins, Andrew Astor, Lin Shaye, Leigh Whannell, Angus Sampson, Barbara Hershey, Corbett Tuck, Heather... Lire la suite

    Par  Cinephileamateur
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Kub3 1789 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines