Magazine Musique

The Boxer Rebellion – Blind Test

Publié le 15 juin 2011 par Cequejecoute @cequejecoute


The Boxer Rebellion – Blind TestThe Boxer Rebellion – The Cold Still – Mars 2011

Voici « The Cold Still », le 3e album studio du quatuor londonien The Boxer Rebellion. Sorti le 1er mars sur leur propre label Absentee Recordings, il a été produit par Ethan Johns, qui a travaillé entre autres avec Kings Of Leon et Ryan Adams. Issu du courant rock alternatif mélancolique et intimiste, le groupe grandit discrètement dans l’ombre des plus grands sans rencontrer le succès escompté (et mérité), malgré deux précédents albums salués par la critique. Avec The Cold Still (La tranquillité froide), ce n’est pas encore la révolution, et, avec un nom pareil, difficile d’être foudroyant. Ici vous êtes bien en terrain connu. Et si vous êtes joueur, les 10 titres de cet opus vous offrent même l’occasion de participer à un blind test rock. Plutôt singulier comme concept. A pratiquer seul ou à plusieurs, on gagne à tous les coups tellement les références sont évidentes.

Ils ont bien appris leur leçon pourtant, assis sagement au premier rang devant le tableau. Laborieux et honnêtes, The Boxer Rebellion ne se décourage pas et  fait ce qu’ils sait faire : du rock patchwork bardé d’influences écrasantes qui pourront agacer certains. Et c’est du lourd cette fois : Pearl Jam, U2, REM, Muse, Radiohead, Jeff Buckley, The National, Also the Trees, Colplay ou The Elbow, pour ne citer que les meilleurs. Pas très original et déjà (trop) entendu, direz-vous. Reconnaissons-leur quelques singularités. Cet album mérite quand même votre détour sonore. La voix de Nathan Nicholson est sublime, planante et aérienne, et on ne se lasse pas de l’écouter. Et quand d’authentiques sons rock arrivent à sortir de cet ensemble pop folk sirupeux mollasse, on peut dire que c’est même assez réussi.

Le troublant « Caught By The Light » diffuse sa tension progressive avec quelques notes de piano posées comme en suspension. Il y a indéniablement du Chris Isaak dans ce morceau. « The Runner » rappelle subitement que le quartet est là pour faire du rock. Ce titre insuffle un semblant d’énergie au reste de l’album dans des tonalités plus américaines. Le clip qui l’acompagne, réalisé par Ishbel Whittaker et Marc Hawker (aka Dark Fibre), est sexy, esthétique et provoquant à souhait. Le final « Doubt », lente et douce envolée vocale aux accents folks, plonge délicieusement dans un univers radioheadien avec beaucoup de grâce.

The Boxer Rebellion – Caught By The Light

-

The Boxer Rebellion – Doubt

-

The Boxer Rebellion – The Runner


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cequejecoute 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine