Magazine Cinéma

Critique Ciné : X Men - Le Commencement, un volet explosif

Par Delromainzika @cabreakingnews

19732066.jpg

X Men : Le Commencement // De Matthew Vaughn. Avec James McAvoy, Michael Fassbender et Kevin Bacon.


Après un troisième volet plutôt moyen et un spin off centré sur Wolverine peu reluisant, la franchise tentait de remettre au goût du jour les premiers X Men et c'est avec intérêt que le tout est fait. Je l'ai trouvé excellent sauf quelques détails comme la fin qui est pour moi survolée et c'est dommage. Le fond de guerre Froide aurait pu être bien mieux traité et notamment le face à face avec les mutants qui n'a duré que 10 minutes. Alors certes, le tout servait les débuts de Magneto et puis la chute de professeur X, mais l'ensemble manquait de temps. Je regrette aussi un peu qu'il y ait autant d'élites spatiales au début du film, on survole certaines entrées de personnage. Peut être que le film aurait mérité deux parties ou une durée plus importante.
Avant que les mutants n’aient révélé leur existence au monde, et avant que Charles Xavier et Erik Lehnsherr ne deviennent le Professeur X et Magneto, ils n’étaient encore que deux jeunes hommes découvrant leurs pouvoirs pour la première fois. Avant de devenir les pires ennemis, ils étaient encore amis, et travaillaient avec d’autres mutants pour empêcher la destruction du monde, l’Armageddon. Au cours de cette opération, le conflit naissant entre les deux hommes s’accentua, et la guerre éternelle entre la Confrérie de Magneto et les X-Men du Professeur X éclata… X-Men : le commencement nous entraîne aux origines de la saga X-Men, révélant une histoire secrète autour des événements majeurs du XXe siècle.
Côté histoire, alors justement, c'est ce qui pèche vraiment dans ce film. L'idée de voir comment s'est construit les X Men, la bataille de professeur X et Magneto que l'on voit par la suite, et les raisons. J'ai trouvé le méchant Kevin Bacon très convainquant. J'adore cet acteur et pour le rôle il était parfait. De plus, même si cela reste un américain, son accent allemand était vraiment très juste. L'acteur revenait donc sur le grand écran très en forme. Il subjugue même ce que j'aurais pu penser de lui. Il y a aussi la performance remarquable de James McAvoy. L'acteur était tout ce qu'il y a de plus convainquant en Xavier et Michael Fassbender excellent en Magneto. Surtout effroyable. La scène en Argentine était excellente.
La réalisation du film emballe directement son public. C'est vraiment un point fort du film car il m'a pas ennuyé une seule seconde. Même pas eu le temps de réfléchir que le film était déjà fini à mon grand damne. Je voulais en voir bien plus. L'imagerie du film est nette, sans défaut. Les décors sont assez impressionnants et les effets spéciaux de bonne facture. Non, il n'y a rien à redire. Du côté des seconds rôles, on peut retrouver Nicholas Hoult (Tony de Skins) qui va jouer le Fauve. Il était drôle. Jennifer Lawrence est convaincante en Mystic de choc. Rose Byrne n'a pas forcément soulevé les foules pour son rôle d'agent de la CIA mais elle est sympa, January Jones est effroyablement géniale en Frost et Lucas Till certes bête sur les bords mais marrant en Havok. Petit clin d'oeil à Wolverine, surprenant et excellent.
Note : 8/10. En bref, un volet excellent, brillant malgré ses quelques faux pas mais qui reste vraiment léger, fidèle à la franchise et divertissant.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine