Magazine Concerts & Festivals

Nile Rodgers & Chic à L'Ancienne Belgique de Bruxelles, le 13 juin 2011

Publié le 13 juin 2011 par Concerts-Review

Il est seulement 19h et déjà pas mal de monde patiente devant les portes de l'AB. 
Pas de première partie de prévue aujourd'hui mais la possibilité de faire un tour au Club où est exposé l'Interactive sound sculpture projet artistique de JP Muller dont la partie musicale a été confiée à Nile Rodgers. Pas trop le temps en ce qui me concerne de m'attarder au Club, direction la grande salle et le deuxième rang des fauteuils avant que la grosse foule ne fasse son apparition.
La scène baigne dans un halo bleuté, et il ne reste plus qu'à prendre son mal en patience avant de pouvoir voir la machine funk en action.
Il est environ 20h00 lorsqu'une clameur s'échappe du public. Nile Rodgers vient de faire son apparition sur scène et improvise avec les premiers rangs une scéance de photos-dédicaces bien sympathiquequi durera un bon quart d'heure avant que l'artiste ne regagne le backstage.

Dans la salle les fans trépignent et on sent que ce soir à l'AB l'ambiance va etre chaude et festive.

20h45. "Put your hands together for Nile Rodgers & Chic !"
Les 7 musiciens investissent la scène bientôt rejoints par Nile et les 2 choristes. 

NileRodgers1.jpg

"Everybody dance, come on !" 
Le band groove à mort et le son de basse est monstrueux. "Dance, dance, danse.." 
Nile impovise un petit ballet avec ses choristes et nous gratifie toujours de ces riffs funky entêtants et irrésistibles dont il a le secret. Soudain un petit bout de chou qui ne doit pas avoir plus de cinq ans sort des coulisses monte sur scène et chante avec Nile. Fun !
Nile évoque son partenaire Bernard Edwards et lui rend hommage avant de déclarer : "J'ai été gravement malade, vous le savez - il a combattu un cancer de la prostate- mais comme vous le voyez je vais mieux et je suis là ! '' 
Le public répond par une immense ovation. Nile lui, le gratifie d'un grand sourire
En effet on est bien content de le revoir en meilleure forme et que Dieu lui prête vie encore longtemps afin de perpétuer cette musique disco-funk dont il est un des maîtres incontestés.

NileRodgers3.jpg

Les hits s'enchaînent les uns apres les autres avec des titres écrits pour Chic bien sur mais aussi pour Madonna, Sister Sledge, David Bowie, Diana rossetc... : "I want your love", "I'm coming out", "Upside Down","We are family", "Let's Dance"( chanté par le batteur), "Like a Virgin", "Chic Cheer", "My forbidden lover", "(He's a) spacer"... Un vrai jukebox humain !
"This is one of my favorites songs" lance Nile et c'est "Thinking of You". Magique ! 
Dans la salle c'est la grosse ambiance et le public est aux anges.
Place ensuite à un guitar contest qui verra 5 guitaristes amateurs s'affronter sur l'intro du Freak sous les yeux du maître qui partagera quelques accords avec eux. 
A l'applaudimètre c'est un certain Quentin qui remportera la palme ( une guitare signée Nile Rodgers) mais gageons que pour les 4 autres le souvenir d'avoir partagé la scène avec leur idôle restera impérissable.
Nile lance l'intro du "Freak" et nous gratifie d'une version géniale d'un des plus gros hits funky de tous les temps.

NileRodgers6.jpg

Le public en veut plus et il le fait savoir.
Il est 22h20 et le band reste sur scène pour les rappels. Ce qui est frappant c'est le bonheur que ressent Nile Rodgers d'etre sur scène. J''ai rarement vu un artiste aussi visiblement heureux apres un show. Il est à fond dans son show et se donne à 100%.
Une version de "Good Times" à faire se lever un paralytique mettra l'AB à genoux.
Les lumières rallumées Nile restera encore de longues minutes à signer des autographes à son public visiblement ravi de tant de générosité. 
Un grand groupe, un grand artiste, un grand Monsieur. 
Et un concert de légende...

NileRodgers9.jpg

JPROCK


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte