Magazine Culture

Ma chronique sur "Les Royaumes invisibles, tome 1 : La princesse maudite" de Julie Kagawa

Par Fangtasia

Résumé:

 Ethan a disparu... A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu'on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu'elle est une fille fée, la princesse maudite d'un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l'autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles...

 Il est sorti le 1 Juin 2011 aux Editions Darkiss, 12,90€, 572 pages.

Mon avis:

 Un roman sombre et féerique à la fois !

 Meghan est une adolescente ordinaire et socialement maladroite. Elle a pour seul ami Robbie., Elle est un peu perdue et ne sait pas comment faire face à la série d'événements et de révélations qui se passent lors de son seizième anniversaire. En effet, elle apprend qu'elle est à moitié humaine, et que sa filiation fait d'elle une arme importante dans le monde de la faérie, où depuis toujours se jouent guerres, machinations et politiques. Mais lorsque son petit frère se fait kidnapper, elle devra affronter ce pays aussi hostile que magnifique et terrifiant pour le sauver. Sa quête va l'amener de la cour d'Unseelie à la cour des Seelies en passant par la forêt sauvage et d'une aventure à une autre. Mais, Meghan découvrira qu'un horrible danger plane sur cet univers mystérieux qui pourrait causer la disparition de celui-ci.

 Julie Kagawa a écrit dans un style facile, fluide et enivrant. Elle ne nous alourdit pas avec une montagne d'informations. Elle nous y plonge plutôt lentement page après page avec parcimonie. Le talent de l'auteure réside dans ses descriptions qui sont richement détaillées et toujours faites en finesse. Le roman est passionnant tant par l'intrigue que par les paysages splendides et les personnages uniques, attachants ou méprisants. Bien que les protagonistes, et quelques-un se démarquent, tous les autres sont furtivement décrits ou mentionnés, mais ce qui est normal vu la complexité et la fertilité environnementale. « La princesse Maudite » est surtout dans la découverte et l'action, mais ça ne veut pas dire qu'il n'y ait pas de romance. Elle se dévoile au fil des pages avec subtilité. D'ailleurs, les courts moments d'affection entre Meghan et son prince de glace se distinguent par de petites choses : une caresse légère, un souffle senti contre sa joue, un cœur qui s'emballe. Ce qui rend les personnages réels et vivants. L'auteure dans le récit nous fournit également certains échanges entre Meghan et ses compagnons (Ash, Grim, Robin) qui sont délectables. J'ai beaucoup apprécié ce voyage en terre inconnue où l'on découvre les différentes coutumes, règles, la naissance de cet univers et les nombreuses créatures mythiques et de légendes telles que : sirènes, dragons, gobelins, licornes, chimères..., La trame de ce livre est un vrai conte de fées. L'auteure fait également quelques références à « Alice aux pays des merveilles » et à « Songe d'une nuit d'été ». On rencontre l'horreur funeste, la magie, le fantastique qui marche main dans la main. Un conte où l'amour véritable et une fin heureuse ne sont jamais garantis et où rien n'est acquis sans en payer le prix. Julie Kagawa a su habilement créer un monde enchanteur mélangeant récit chimérique et la technologie de nos jours, ce qui est passionnant.

 Pour conclure :

 C’est une très belle lecture. Ce livre a tout pour plaire action, romance, humour et complots. Il est captivant. Mais j'attends particulièrement le tome 2, car celui-ci met surtout en place le décor et l'histoire.

Lire l'extrait

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fangtasia 9552 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines