Magazine Culture

Nikolaï Zabolotski

Par Florence Trocmé

« Bien qu’il soit l’un des plus importants poètes russes du XXe siècle, Nikolaï Zabolotski reste à ce jour méconnu en France. » 
Jean-Baptiste Para, texte introductif au dossier Zabolotski proposé par la revue Europe, en son numéro 986-987, de juin-juillet, 2011.  
 
 
Né le 7 mai 1903 près de Kazan, Nikolaï Zabolotski a passé son enfance à la campagne où son père était agronome. Il se rend ensuite à Moscou puis à Petrograd pour faire des études littéraires. Il s’intéresse surtout à Khlebnikov. Il fait en 1926 la connaissance de Daniil Harms et d’Alexandre Vvedenski et s’associe à eux lors de la fondation de l’Oberiou (Association pour un art réel). En 1929, il publie Colonnes. Les années 1929-1931 sont marquées par la production de trois longs poèmes, Le Triomphe de l’agriculture, Le Loup toqué et Les Arbres. Jean-Baptiste Para écrit que son style combine une forme de naïveté, de « fabuleuses conjonctions entre les hommes, la nature et le cosmos », et « qu’il organise les noces de la poésie, de la science et de l’utopie ». Il publie en 1937 son second livre de poèmes. Il travaille sur des textes importants du patrimoine comme Le Chevalier à la peau de panthère, un poème épique géorgien du XIIe siècle ou le Dit le l’ost d’Igor, un trésor de la poésie russe ancienne. Soutenu par Boukharine, qui est arrêté puis exécuté en 1938, Zabolotski se voit à son tour arrêté par le NKVD. Il est déporté en Sibérie. Il écrira en 1956 son Histoire de mon incarcération. Il ne sera libéré qu’en 1944. En 1948, il publie son troisième livre de poèmes, puis un quatrième en 1957, peu avant de mourir d’une crise cardiaque le 14 octobre 1958 
(Éléments empruntés à l’introduction au dossier Zabolotski proposé par la revue Europe, en son numéro 986-987, de juin-juillet, 2011 et dus à Jean-Baptiste Para) 
lire une bibliographie plus détaillée ici 
 
Bibliographie 
Les Lettres Nouvelles mai 1962 n°25. "Écrivains soviétiques d'aujourd'hui"; éditions Julliard 
Histoire de la littérature russe soviétique traduit par Mary Fretz et Roger Stuveras, L'Âge d'Homme 
Nikolaï Alexeievitch Zabolotski Etoiles, Roses et carrés avec Christian Mouze, Pierre Mréjen et Jean-Marc Scanreigh, éditions du Rouleau libre 
Nikolaï Alexeievitch Zabolotski Le poème de la pluie, éditions du Rouleau libre 
Visage d'un cheval et Le nord dans La poésie russe édition bilingue, anthologie réunie et publiée sous la direction d'Elsa Triolet, éditions Seghers, 1965 
Revue Europe, numéro 986-987, juin-juillet 2011, sommaire 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines