Magazine Culture

Referendum : avoir le courage de voter !

Par Citoyenhmida

Le 1er juillet prochain, les citoyennes et citoyens marocains sont appelés à s’exprimer sur le texte de la  constitution new look qui leur est proposée.

Plusieurs possibilités s’offrent aux électeurs :

1/ exprimer un vote clair et net : soit un OUI soit un NON.

2/ exprimer un vote “blanc” ou “nul” : cela signifie que l’on tient à marquer une réserve à l’égard du texte proposé.

3/ s’abstenir de voter : donc ne pas exprimer son choix (ni oui, ni non, ni une réserve), soit volontairement soit pour toute autre raison.

4/ boycotter le référendum : c’est refuser de voter parce que l’on remet en cause le processus référendaire, c’est en quelque sorte se mettre en porte-à-faux avec la société dans laquelle on vit.

Chacune des quatre possibilités est acceptable et  respectable, si elle s’inscrit dans une logique politique cohérente et constructive.

Mais que penser de l’appel au boycott du référendum lancé par certains acteurs politiques ou syndicaux?

Comment remettre en cause un processus référendaire auquel on a  refusé de participer,  alors que l’on  ne peut soi-même se prévaloir d’aucune légitimité ni populaire ni politique? Il faut bien reconnaitre que le mouvement du 20 février n’a de légitimité que celle que lui donne FACE BOOK !

La C.D.T. et son loufoque leader Amaoui a décidé aussi de boycotter le scrutin, alors que cette centrale avait applaudi des deux mains la constitution de 1996, qui a montré ses limites et surtout ses défauts! Mais Amaoui n’en est pas à sa première contradiction et il compte sur le boycott pour brouiller les cartes et tenter de ressusciter.

Le  P.S.U., toujours en retard d’une guerre, aurait voulu que le roi fasse lui-même cette “révolution” dont Sassi et ses camarades des autres mini-partis de l’extrême gauche, forts sympathiques au demeurant, rêvent depuis toujours mais qu’ils ont été incapables de mener : pour se donner une contenance politique, ils prônent le boycott!

Ainsi, on remarque de rien de solide idéologiquement, de logique intellectuellement ni de construit politiquement ne justifie le boycott!

La seule logique qui peut sous-tendre un appel au boycott est celle du chiffre et uniquement celle du chiffre!

Boycotter revient en termes de technique de vote à s’abstenir! Or, les chiffres des abstentions sont comptabilisés et publiés!

Les tenants du boycott comptent donc profiter de cette possibilité pour prétendre qu’ UNE GRANDE PARTIE des abstentionnistes, et l’on sait la propension des marocain(e)s à ce genre d’exercice, ont répondu à leur appel et qu’ils représentent donc une force significative!

Un appel motivé et circonstancié à voter NON aurait été un geste politique plus courageux et surtout plus payant! Mais il aurait nécessité de la maturité politique et  une assise populaire!

Ayons donc le courage de voter, peu importe la couleur du bulletin que chacun déposera dans l’urne vendredi prochain : mais VOTONS, disons ce que nous avons à dire, qu’une tendance franche se dégage des urnes! Ne laissons pas ni ceux-ci ni ceux-là nous manipuler : soyons responsables!

AYONS LE COURAGE DE NOS CHOIX! Votons NON si on estime le projet mauvais! Votons OUI si on y adhère! Mais ne ne dérobons pas!

Le boycott n’est en fait qu’une fuite devant les responsabilités!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • « A quoi ça sert de voter ? »

    Personnellement, je n’aurai pas donné les mêmes réponses, mais j’en savais à peine plus… Petit rappel de base : les élections cantonales permettent d’élire les... Lire la suite

    Par  Bastienb
    CULTURE
  • Ken Wilber : Grace et courage

    Wilber Grace courage

    J'ai le plaisir de vous annoncer la publication chez Almora d'un nouveau livre de Ken Wilber : Grace et courage.Ce livre relate les cinq ans de la vie commune d... Lire la suite

    Par  Joseleroy
    BIEN-ÊTRE, CULTURE
  • Aller voter ou pas ?

    Aller voter

    Les électeurs ne comprennent rien à l’économie et les politiciens les écoutent Lire la suite

    Par  Copeau
    CULTURE, MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Henriette Noëlle Ekwe: la femme courage de la presse camerounaise

    Henriette Noëlle Ekwe: femme courage presse camerounaise

    Écrit par Mutations Mardi, 03 Mai 2011 13:13 ëôééèèéééééêééîèééàùA bientôt 62 ans, la femme courage de la presse camerounaise a été de tous les combats depuis... Lire la suite

    Par  237online
    AFRIQUE, CULTURE
  • Avoir une marotte

    Avoir marotte

    Avoir une manie, une idée fixe Au fil du temps, le prénom Marie a donné de nombreux dérivés. Parmi ceux-ci, on trouve marionnette ou mariolle, mais également... Lire la suite

    Par  Arielle
    POÉSIE, TALENTS
  • Pourquoi avoir la foi ?

    Pourquoi avoir

    Paris, un samedi soir sur la terre, quatre gays en goguette viennent à échanger sur le sens de la vie et la place accordée à la religion.Ces gays là sont... Lire la suite

    Par  Rsada
    CULTURE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ, SPIRITUALITÉ
  • La Horde du contre-vent : roman de rage et courage

    Horde contre-vent roman rage courage

    Une langue de terre ravagée par les vents. A l'aval, au calme :des hommes, une structure sociale, des villes, une civilisation. Lire la suite

    Par  Kaeru
    ASIE, CULTURE, JOURNAL INTIME

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1017 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines