Magazine Culture

Alfred Boucher et La Ruche

Par Bernard Vassor

BERNARD VASSOR

FANNIE BOURGEOIS,PIASA,la ruche,Soutine, Chagall, Modigliani, Blaise Cendrars, Fernand Léger, Kikoïne,Paul Dubois,Camille Claudel

  Collection Dornac "Nos contemporains chez eux"

Cette photographie inédite fut vendue le 29 juin 2011 par l'étude Piasa, sous les auspices de L'experte Fannie Bourgeois.

.......................................

  AMEDEO MODIGLIANI

4ff6c8e984c31475a3c53bc0bec515ba.jpg
   
2ccc5250af1275b3a66ed30e3d727c53.jpg
LE FONDATEUR DE LA RUCHE En 1900, le sculpteur Alfred Boucher passant près du passage Dantzig dans la plaine de Vaugirard s'attablait à la terrasse d'un marchand de vin. Il aperçut un panneau indiquant  :"terrain à vendre". Il interrogea le cabaretier qui lui dit posséder 5000 mètres carrés de terrain, qu'il proposait pour 5000 francs. ---"Banco, j'achète ", lui dit Boucher qui vivait richement de son art. Il récupéra des vestiges de l'exposition universelle, la rotonde de Gustave Eiffel et quelques autres pavillons. Philantrope dans l'âme, il décida de créer une citée d'artistes qu'il allait baptiser " La Ruche ". Un refuge pour artistes desargentés ou immigrés de l'est, qui allaient y vivre dans une sorte de phalanstère fraternel. Le nom de la ruche fut donné en raison de la forme circulaire du bâtiment et les ateliers très étroits évoquaient des alvéoles. Le premier nom de baptème donné à cette communauté d'artistes, fut modestement : "La Villa Médicis". Au début, l'endroit était infesté de punaises et de rats qui étaient les premiers amateurs fervents de ces toiles entreposées le long des murs. Soutine raconte qu'un de ces rongeurs lui avait mangé une nature morte représentant un harang saur !!! La Ruche était fréquentée par Soutine, Chagall, Modigliani, Blaise Cendrars, Fernand Léger, Kikoïne, qui mélangeaient et signaient leurs toiles selon leur fantaisie, au gré de leur humeur, ce qui rend parfois difficile l'attribution de certains tableaux.
a7bf96d0615722d86286919761b91d15.jpg
L'atelier de Chagall à la Ruche.
35f1e0216260ac8b611e99d2b3218140.jpg
Alfred Boucher, 1850-1934, a découvert la sculpture chez le patron de son père  qui était jardinier chez le sculpteur Marius Ramus à Nogent-sur-Marne. Celui-ci, lui laissa au fils de son employé modeler la terre, et fut surpris par sa prédisposition, le présenta à Paul Dubois qui le prit sous son aile. Camille Claudel, vernue à Paris pour y étudier son art fréquenta son atelier. C'est Boucher qui présenta Camille à Auguste Rodin... Un superbe musée injustement méconnu lui est consacré avec son ami Paul Dubois  : Musée Paul Dubois, Alfred Boucher. Ce musée a réouvert ses portes le 9 avril 2011. Après l'achat à Reine Marie Paris d'oeuvres de Camille Claudel, ce musée est le lieu de référence, qui comprend le plus grand nombre d'oeuvres ,de la soeur de Paul Claudel.  Nous pouvons y contempler le buste en bronze d'Antonin Dubost, dont il a été question dans un article précédent. http://autourduperetanguy.blogspirit.com/archive/2011/03/...   ......... Mise à jour le 30/06/2011

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines