Magazine Rugby

Coupe du Monde 2011 : Les Tonga

Publié le 02 juillet 2011 par Misterrugby

Après la Russie, le Mozambique et la Roumanie nous continuons avec la première nation de l’Océanie : le Royaume des Tonga.

Nom : Le Royaume des Tonga

Coupe du Monde 2011 : Les Tonga

Blason : Une colombe et son rameau d’olivier

Surnom de la sélection : Ikale Tahi

Classement IRB : 16ème

Nombre de participations à la Coupedu Monde : 6ème

Meilleur résultat en Coupe du Monde : 1er tour

Poule A : Nouvelle-Zélande, France, Canada et Japon

Maillot rouge, culotte rouge et bas rouges

Coupe du Monde 2011 : Les Tonga

Nili Latu lors de la Coupe du Monde 2007 en France

C’est l’un des plus petits pays du monde. Avec ses 119 000 habitants les Îles Tonga seraient le 101ème département français le plus petit entre la Lozère et la Creuse. Quand on parle de rugby les choses sont très différentes, la fédération locale compte tout de même près de 7 000 licenciés, auxquels il faudrait rajouter ceux de la fédération de rugby à XIII et les milliers d’enfants qui joue au rugby, un peu comme on joue au foot dans les cours de récré ou sur les parvis de nos banlieues. Pourtant le rugby tongan (ah oui ! ne m’embêtez point avec cette histoire de gentilé, personne n’est d’accord avec personne, j’utiliserais Tongan plutôt que Tongien car le premier à le mérite de respecter le phonème {g} ) … Je disais donc, pourtant le rugby tongan ne se fait connaître sur la scène internationale qu’à partir de 1986 et d’un test-match houleux contre le Pays-de-Galles. Le très talentueux Jonathan Davies, un sacré bourlingueur qui traina sa carcasse sur les terrains de rugby à XV et à XIII en Grande-Bretagne et en Australie dira de l’équipe des Tonga « C’est la plus sale et la plus irrégulière que je n’ai jamais rencontré !». Car la capitale à beau s’appeler la Patrie de l’Amour Nuku’alofa, le rugby des îles Tonga n’a rien à voir avec celui des voisins mélanésiens des ïles Fidji. Ici, aux Tonga les piliers ne font pas des pas de l’oie. Non, ici il n’y a qu’un seul rugby : celui de la guerre ! “Keu mate ai he ko hoku loto.

Ko Tonga pe mate ki he moto” (La victoire ou la mort telle est ma volonté, pour le Tonga je donnerai tout) voilà la traduction d’un extrait du Sipi Tau, la danse tribale des Îles Tonga. Les Française qui les retrouveront en match de poule savent à quoi s’en tenir car ce mondial en Nouvelle-Zélande sera aussi le mondial des Tonga.

Le Sipi Tau face au Haka

  • Partagez !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misterrugby 1460 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines