Magazine Cinéma

Devil's Experiment

Publié le 11 juillet 2011 par Olivier Walmacq

Devils_Experiment

Genre: horreur, gore, trash (interdit aux - 18 ans)
Année: 1985
Durée: 40 minutes

L'histoire: Une jeune femme se fait martyriser par trois bourreaux qui expérimentent sur elle une série de tortures.

La critique d'Alice In Oliver:

Devil's Experiment est le premier film de la série Guinea Pig et sera suivi d'une certaine polémique. En effet, le réalisateur, Hideshi Hino affirmera avoir reçu une cassette par un fan anonyme, la vidéo présentant une jeune femme innocente subir différentes tortures par trois hommes inconnus.
Le cinéaste se rendra à la police afin de montrer la vidéo et une enquête sera lancée, sans résultat.

Devils_Experiment_avi_001251839

D'ailleurs, Hideshi Hino reprendra exactement le même principe avec Flowers of flesh and Blood la même année.
Canular ou coup de pub ? Très honnêtement, on pense davantage à la seconde solution, Devil's Experiment jouant largement la carte du documenteur et du faux snuff movie.

Pour le reste, le concept est pour le moins idiot. Tout du moins, s'il s'agit bien d'un canular (ce qui semble être le cas...), on est en droit de s'interroger sur la santé mentale du réalisateur.
Comme je l'ai déjà souligné plus haut, une jeune femme est capturée par trois hommes. Elle est ligotée sur une chaise et subit toute une série de tortures. Les trois bourreaux varient les plaisirs: série de baffes à n'en plus finir (la séquence dure au moins cinq minutes), puis coups de poing, pour enchaîner sur des expériences plus douloureuses, la violence montant crescendo, le film se terminant évidemment sur la mort de la jeune femme.

DevilsExp19

Premièrement, on peut se demander quel est l'intérêt d'un tel film ! Ensuite, les séquences présentées sont plutôt ridicules, limite grotesques.
Là où Flowers of Flesh And Blood parvenait à choquer et à déranger, Devil's Experiment ne réussit qu'à provoquer une série de fous-rires, voire une certaine consternation. En vérité, on nage davantage dans le nanar. C'est finalement tout ce qu'il y a à retenir de Devil's Experiment.

Note: 03/20
Note nanardeuse: 14/20


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines