Magazine Culture

Tant que je vivrai

Par Lemediateaseur @Lemediateaseur

Tant que je vivrai

Publié une première fois en 2007, mais épuisé depuis, le livre Tant que je vivrai Tarnow, Plaszow, Birkenau et autres lieux vient de retrouver le chemin des librairies.

Ce roman est le témoignage de Frania Eisenbach Haverland, une rescapée de ces camps qui, sous l’impulsion de Dany Boimare, a décidé de raconter son histoire plus de 50 ans après. Et quelle histoire.

Frania n’a que 13 ans lorsque le 1er septembre 1939, l’Allemagne envahit la Pologne sans déclaration de guerre. L’enfer va alors commencer pour 6 longues années. Au fil des pages nous suivons l’auteure de camps en camps en se demandant comment des êtres humains ont pu faire subir autant de choses horribles à d’autres êtres humains.

On ne prend pas en pitié Frania Eisenbach, car ici ce n’est pas ce qui est voulu, ni ce qui ressort des lignes mais on s’imprègne de son histoire et immédiatement la fameuse phrase « plus jamais ça » nous revient en tête.

A la lecture, on a du mal à se dire que certains sont sortis vivants de ces atrocités, mais heureusement, car leurs témoignages sont précieux pour l’Histoire, mêmes si ce sont les pires souvenirs. Une fois ouvert, vous n’aurez plus envie de refermer ce livre, et une fois refermé, vous aurez peut-être envie comme moi de rencontrer Frania Eisenbach Haverland, juste pour la serrer dans vos bras. Juste comme ça.

Tant que je vivrai Tarnow, Plaszow, Birkenau et autres lieux de Frania Eisenbach Haverland et Dany Boimare, Editions Edite, 236 pages, 18€.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lemediateaseur 66837 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines