Magazine Culture

Résidence de Delphine G-M

Publié le 11 juillet 2011 par Artelineaartcontemporain
 Résidence de Delphine G-M Visuel carte postale / édition juillet 2011

Dans le cadre de son programme de résidences 2011, Artelinea a reçu Delphine Gigoux-Martin (représentée par la galerie metropolis) pour des projets de sculpture de terrines inspirées des faïences de table du XVIIIème siècle.

Intention de l’artiste, extraits :

« Que ce soit à l’occasion du vernissage de mon exposition 2006 au Château de Taurines, pour laquelle j’avais choisi pour titre une citation du Thésée d’André Gide : « J’avais accoutumé de mordre à même les victuailles, les portant à ma bouche avec mes doigts… », faisant référence à la cérémonie du banquet,

ou pour la « Rôtisserie de la reine Pédauque » en 2007, pour la quelle une recette de rillettes d’oies était en bonne place parmi les pages dessinées de mon projet pour le Creux de l’enfer à Thiers,

il y a presque toujours (en fait, dès que c’est possible) dans mon travail un cérémonial de la réception qui est partie prenante de l’exposition donnée à visiter. Et justement ces visiteurs sont inclus dans la chaîne alimentaire, tout au bout, en tant que prédateurs humains.

(…)

Résidence de Delphine G-M

« Collation de chasse offerte en 1766 par le prince de Conti au duc de Brunswick », détail, Michel-Barthélémy Ollivier, Versailles, musée national du château.

(…)

« Au château de Taurines, exposé à la suite d’une sarabande de sangliers naturalisés, un sanglier cuit à la broche dans l’une des grandes cheminées régalait plus tard les convives du dîner inaugural. A Thiers, « le temps du vernissage », après le temps de l’installation,  avec son côté silencieux et solitaire, fut le temps de la communion : une communauté vient et j’ai envie de l’accueillir avec chaleur, je suis là et toute ouïe, on partage le temps autour d’un verre et avec de la nourriture : les oies exposées appellent le souvenir de ce qu’elles étaient aussi, de la chair appréciée par les humains…, j’ai en conséquence préparé moi-même les rillettes d’oies ! (…)

Résidence de Delphine G-MRésidence de Delphine G-MRésidence de Delphine G-M*

(…)

C’est donc tout naturellement que je développerais volontiers cet aspect de mon travail en produisant en résidence et avec l’aide de Maurin et La Spesa, fins connaisseurs en matière de sculpture et de modelage, [avec ce que cela comporte d'aide au choix de la terre et à sa pratique, à la technique de l’évidage, du séchage et des cuissons, entre autres], une demi-douzaine de « terrines » aux motifs animaliers, pouvant contenir de fameux pâtés que j’aurais le plaisir de confectionner par la suite.

* Je joins à cette intention quelques images trouvées pour donner une idée du genre de sculpture envisagée. Ayant moi-même un bon coup de crayon, je m’occuperai des finitions dessinées et de la mise en couleur.

Clermont-Ferrand, novembre 2010

_____________________________________________

Accueil à Congénies (Gard) – avril 2011 – premier temps de la résidence.

Résidence de Delphine G-M

_____________________________________________

A l’atelier de Parignargues (Gard)…

Résidence de Delphine G-M

Résidence de Delphine G-M

Le choix de la terre s’est porté sur un grès porcelainique très fin qui présente l’avantage d’un lissé et d’une blancheur optimum…

Quelques images en cours de résidence :

Résidence de Delphine G-M

Une tête de taureau est évidée et sera utilisée en soupière, …

Résidence de Delphine G-M

Des oiseaux et volailles sont modelées et après un lancé ou un tombé ou un jeté (ou même plusieurs),  l’animal s’affaisse d’une manière plus ou moins gracieuse…

L’évidage se fait ensuite en tenant compte du nécessaire « couvercle » de l’utilitaire…

Résidence de Delphine G-M

Résidence de Delphine G-M

Résidence de Delphine G-M

__________________________________________________

Voir le pdf de la carte postale aux bonnes couleurs :  artelinea_DGM_10x15_350g_recto


Filed under: Résidence sculpture, soutiens soutenus Tagged: animal, art contemporain, arteline ha, artelinea, céramique, conseil général du gard, cuisine, delphine gigoux-martin, DRAC LR arts plastiques, galerie Métropolis, languedoc-roussillon, nourritures, région languedoc-roussillon, résidence, résidence d'artiste, résidence milieu rural, sculpture, table, terrines

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artelineaartcontemporain 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine