Magazine Asie

Retour en enfance : City Hunter

Publié le 08 juillet 2011 par Gemmei

Cela faisait bien longtemps que je n’ai pas fait d’article sur un manga. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du manga « City Hunter » connus sous le nom de Nicky larson en France. Je suis sur que vous en avez déjà entendu parler !

Minitokyo.Group.Scans.City.Hunter_223279.jpg
 

Il s’agit en effet d’un manga qui a été diffusé a partir de 1990 en France dans le club Dorothée. Étant donné que je suis née en 90, je n’ai pas regardé au début de sa diffusion, mais quelques années plus tard. Ce fut certainement, avec Dragon Ball, mon premier manga anime.

Si vous souhaiter plus d’information, notamment sur le créateur, le Jump dans lequel il a été publié… etc, je vous conseil de lire la page de wikipédia suivante : City-hunter

 

Bref pourquoi City Hunter aujourd’hui ? Parce que ça aurait pu être  demain mais que j’ai envie aujourd’hui ! Ah et puis parce que ce matin à la radio (JapanFM) j’ai entendu « get wild » un des générique de city Hunter et ben à ce moment grosse Nostalgie T_T

 

Bon allez un petit synopsis pour vous remettre en tête l’histoire de notre héros Ryo Saeba-san.

 

Ryô Saeba est un homme de l'ombre, un nettoyeur. Filatures, garde du corps, parfois meurtres, il accepte n'importe quel travail du moment « que le cœur du client [fait] vibrer le mien », dit-il. Son partenaire Hideyuki Makimura , est un ancien policier. Un jour Makimura est assassiné par le cartel Union Teope. Sa sœur, Kaori, décide de prendre la relève de son frère comme partenaire. Dès ce moment, Ryô s'efforcera de ne plus tuer. Ryô est une personne qui cache ses sentiments. Son lourd passé n'est que vaguement évoqué. Il semble jouer un jeu quand il drague les jolies filles. Par la suite, on apprend que Kaori et Ryô s'aiment mais n'osent pas se l'avouer, car Ryô ne peut se permettre de tomber amoureux avec son travail et le milieu dans lequel il vit car comme il le dit si bien « une femme peut tomber amoureuse d'une personne pour le reste de sa vie, moi je ne peux l'être que de temps en temps » (wikipédia)

hunter.jpg

 

Pour moi, ce manga et cet anime seront toujours dans mes favoris. Ce point de vue n’est pas vraiment objectif, puisque mes arguments sont essentiellement sentimentaux.

Mais l’histoire est vraiment drôle tout en ayant un fil conducteur capable de vous garder en haleine. Le personnage de Ryo est tout simplement magnifique. Tant par son aspect physique, que par sa personnalité. Le personnage est complexe mais attachant.

Pour moi c’est vraiment quelque chose à voir ou lire au moins une fois.

  

 


Ja !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gemmei 415 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines