Magazine Concerts & Festivals

Noa Moon + Frédérick Riche + Cats Club au Live Music Cafe à Bruxelles, le 6 juillet 2011

Publié le 06 juillet 2011 par Concerts-Review

Un menu Soirées Cerises au Live Music Café pendant que Bruxelles commémore, en présence de Dame Faste et Dame Pompe, le coloré Ommegang.
Sur place, Fred Cerise turbine ardemment, le soundcheck de Cats Club sera des plus laborieux, t'as le temps de dévisager, un à un, les clients du désertique LMC, on n'attend pas une masse de cat lovers en ce début juillet.
20:15'  Frédérick Riche
ou le projet solo de l'ex- chanteur de 1982.
Une nouvelle et interminable séquence de bricolage/mise au point illustrant le thème 'du bonheur d'être tributaire des machines'.
Un programming récalcitrant, boudeur, poussif, malade.
Plus de 15 minutes de balbutiements, Frédérick s'arrache les cheveux, se décourage, se porte pâle et finit par jeter l'éponge avant même le premier round.
En 1968, c'était les tomates pourries en pleine poire ou pire les plumes et le goudron....
Moralité de ce grotesque vaudeville?
Ne confie pas de jouets électroniques aux gamins, laisse ça à des mains expertes!
Malgré un ultime raccommodage effectué par Fred Technic Cerise le jeunot décide de ne pas mouiller son maillot et se tire.
Riche idée!
Il est 20h45'!
T'es heureux, Fred?
Te fous pas de moi!
P1120688.JPG
Les meilleurs auspices pour la suite:
Cats Club ou Anthony - Synths & Drums/Maxime - Vocals/Nathan - Guitar + Backing vocals... indique leur page FB!
Oui, mais Anthony est hospitalisé, signale la Cerise.
Courageusement les autres félidés décident de la jouer en duettistes en enregistrant les parties de synthé sur le McIntosh!
Sur scène une voix, une autre voix armée d'une guitare, la délaissant pour tripoter le laptop: un nouvel exercice balançoire, ok, ça devrait aller.
Pause, soundcheck Noa Moon, finalement, il sera 21h15' lorsque le gig commencera vraiment!
 Cats Club
Une intro electro pop, quelques vannes Philippe Geluck, c'est parti pour de la disco/muzak/ French touch, de l' electro pour intellectuels de gauche... one step, two steps.... slow down....
Pour fans de David Guetta, Mr Oizo, Bob Sinclair, Modjo...
Infantile, cucul la praline, mais hyper dansant!
Quelques samples liturgiques et quelques lignes de guitare pointues: ' Drug loose drummer' (?).
Le Chat Botté et Azraël ne se prennent pas au sérieux.
Oui, Alain?
C'est déjà ça!
T'es pas au Soudan, gars...

P1120685.JPG
Leur hit, ' 7 AM', du Daft Punk gentil tout plein, malheureusement le son n'est pas top et le dancetrack devient souptrack.
'Daddy Fool' dédié aux stars kitsch des 80's (My Boney lies over the ocean).
..come and have a ride with Daddy Fool.... , a lonely guy comme Lucky Luke!
Une reprise foire du Midi de 'Ghostbusters', le genre de truc idéal pour égayer la fancy-fair de l'Institut Paroissial St-Felix à Chamatou sur Minette!
Le gimmick synthétique suivant devrait servir de bande son pour le prochain épisode de Camping Paradis, et puis le club s'attaque à 'She Wolf' de Shakira, chat alors!
On reprend '7 AM' et on laisse le PC terminer en roue libre pour nous permettre d'avaler une ou deux Leffe et d'emballer notre brol.
Sont mignons, ces Pussy!
 Noa Moon: 22:25'
Il y a peu, tu la ratais à la brocante de Linkebeek, Fred Cerise t'offre une session de rattrapage!
Noa Moon a le vent en poupe et cette brise va l'amener loin, c'est une certitude: talent, présence scénique sans qu'il soit question de cinéma, fraîcheur et compositions solides!

P1120691.JPG

 

'It's OK' , de l'indie folk, le premier parallèle te venant à l'esprit est cette autre bruxelloise douée: Faustine Hollander!
Le sémillant ' Now' est proche du folkpop de KT Tunstall, la voix est claire et convaincante, le jeu posé, en moins de

P1120690.JPG
deux, la terrasse se vide et le public prend place à cinq mètres de la sympa petite nana.
Un bluesy track aux relents Cat Power: ' Kill' ...I'm gonna kill you... dur d'imaginer cette douce personne en train de trucider un mec.
J'étais très jeune ( 17 ans) quand j'ai écrit 'The Spy', elle doit pas aligner plus de 20 printemps.
Amours juvéniles sur fond Selah Sue.
Le subtil 'River' est décoré de boucles radieuses et devrait faire un hit sur Pure FM.
...If you only knew the love I have to hide... délicieux romantic pop aux accents A Fine Frenzy ou Colbie Caillat ou, pour les plus anciennes, Carly Simon et Janis Ian.
Grâce à Noa Moon, t'as pas gâché ta soirée!
Noa poursuit dans la veine lovesongs lumineuses et romanesques avec ' One more night', le ton est très American classic female folksingers, catégorie dans laquelle brillent les Carole King, Laura Nyro ou Stevie Nicks, même si des accents plus modernes peuvent la rapprocher de Mariee Sioux ou d'Alela Diane, tel ce 'Lord' qui suit!
Une nouvelle, déjà sur mon myspace: ''All the words' , du folk aux teintes soul et au phrasé Sanne Putseys, à nouveau!
Titre attachant!
Le pétillant et minéral 'Magic' (is in the air) a été sélectionné pour une pub Spa, des bulles d'optimisme vaguement reggae.
Après avoir remercié son coiffeur, son styliste, l'esthéticienne, la boulangère et le plombier elle s'attaque, armée d'un ukulele à ' Dream a little dream of me' de Mama Cass, des Mama's & Papa's.
Charmant et désuet.
La dernière, Bruxelles: l'édénique 'Paradise' .
Noa, une fée lunaire sur la piste menant aux étoiles!
D'imparables mélodies mémorisables et un joli sourire.
P1120693.JPG

Belle prestation, demandant un bis.
Un temps de réflexion, et puis, un downtempo nostalgique n'ayant pas encore de titre ('Pablo' , sur la setlist) ...I just hear the sound, the sound of my voice when I'm here all alone... tu veux pas m'aimer?
Fred, enthousiaste, insiste: refais nous le titre avec la loopstation, et la 'River' se remet à ruisseler à travers champs et vallées.
Le 9 juillet, Noa Moon se produit au festival LaSemo!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte