Magazine Culture

Chronique Liza Minnelli

Publié le 12 juillet 2011 par Lemediateaseur @Lemediateaseur

Chronique Liza Minnelli

Dans le cadre de sa tournée européenne, la grande Liza Minnelli s’est produite hier soir à l’Olympia de Paris, et nous y étions.

Que dire, si ce n’est que la soirée fut magique d’un bout à l’autre. La star du Music-Hall, qui avait été élevée au grade d’officier de la Légion d’honneur l’après-midi même, était au top de sa forme et était bien disposée à nous le prouver.

Entrant sur scène devant une salle comble et debout, Liza nous donne des frissons dès le début avec sa voix inimitable toujours présente. Durant ce tour de chant, l’artiste n’hésite pas à mélanger les chansons de son dernier album Confessions avec ses grands classiques comme Cabaret ou encore le célébrissime New York, New York.

Nous avons également le droit à quelques surprises comme la reprise de He’s a Tramp, extrait du dessin animé La Belle et le Clochard, What makes a man a man, la version anglaise de Comme ils disent, de son mentor Charles Aznavour et un final en français avec J’ai 2 amours de Joséphine Baker.

En plus d’assurer avec sa voix et son énergie, la chanteuse n’hésite pas à se balader sur la scène de gauche à droite et même à danser, Liza est également proche de son public, partageant avec nous des anecdotes sur sa vie, tantôt en anglais, tantôt en français.

Je vous le disais en début de l’article, une soirée magique, même si trop courte à mon goût que Liza Minelli a également eu l’air d’apprécier car devant un Olympia conquis et debout une fois de plus, elle ne voulait plus partir.

Pour nos lecteurs étrangers, ils vous restent encore quelques occasions d’applaudir la star sur scène, Liza Minnelli sera demain à Pérouse (Italie), le 15 juillet au Montreux Jazz Festival (Suisse)  pour la 1ère fois de sa carrière, le 17 juillet à Vienne (Autriche) et les 2 et 3 août au Sporting Club de Monaco.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lemediateaseur 66837 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte