Magazine Culture

Interview de Martin Hallier (chanteur de Kiemsa)

Publié le 12 juillet 2011 par Guillaume Joubert

KIEMSA-MUSICIAN-1-MARTIN-SINGERAprès 11 années au service du rock le groupe Kiemsa a décidé de tourner une page et c'est en pleine tournée d'adieu, que l'on retrouve son chanteur Martin. Ce dernier nous explique ce choix et revient notamment sur le parcours du groupe, dont le dernier album studio intitulé "Délices", restera à l'image de ces purs moments de plaisirs, que le groupe partage encore aujourd'hui avec ses fans....  

Salut Martin, merci de m'accorder cet entretien en pleine tournée, comment te portes-tu ?

Salut Guillaume et tous les lecteurs de Contre Culture Info ! Ca va bien, merci, en pleine tournée donc, bonne fatigue et excitation !

Cette tournée est un peu particulière. Elle est annoncée comme votre tournée d'adieu, dis moi c'est pas un plan médiatique ?

Ah ! Si seulement c'était ça ! Ce serait pratique, les majors nous auraient sautés dessus en nous suppliant de continuer avec un sac de dollars ! Non, sans déconner, c'est une volonté commune de ne pas dénaturer Kiemsa, de ne pas descendre, de ne pas mentir sur scène.

En mai 2009 sortait le 3ème album du groupe Kiemsa, "Délices", et deux ans après le groupe annonce donc sa fin, pourtant en décembre 2009, lors de notre premier entretien tu disais : "on aimerait bien composer un peu cette année pour avoir 1 ou 2 inédits pour un CD/DVD LIVE et pourquoi pas enchainer sur un nouvel album". Imaginais-tu la fin du groupe à cette époque là, alors que "Délices" vous ouvrait l'appétit des concerts ? Qu'est ce qui a déclenché cette envie d'arrêter ?

A cette époque on avait encore plein de choses à dire, on était motivé à 1000%. L'expérience de "Délices" après plus de 2 ans de tournée à été intense ! On imaginait pas arrêter non bien sûr. Mais ensuite Romain (le bassiste d'origine et membre fondateur de Kiemsa) a décidé de partir, ensuite, ça n'allait plus avec d'autres membres du groupe, période pas simple ! Logiquement, ça a déclenché une grosse remise en question de tout le monde, que faire ? Continuer ? Arrêter et faire autre chose ? Normal quoi. La réfléxion à été saine et salvatrice puisque plutôt que de se déchirer et d'arrêter violemment (comme beaucoup TROP de groupes !) on s'est dit : "Ok, et si on arrêtait dans un an ?" Voici la principale raison, et aussi le fait de mourir jeune, de ne laisser que de bons souvenirs, de ne pas descendre et devenir moins fous, voir plus fous du tout sur scène, rester sur cette sortie de "Délices" et cette tournée folle, la plus belle de notre vie parce que la plus facile d'un coté et la moins facile de l'autre. La vie, la vraie !

Est ce que cela signifie que la musique n'est pas compatible avec une vie....disons, rangée ?

Pas forçément... Pour certains non car pas du tout intéressante au niveau financier, pour d'autres non, la passion l'emporte, peu importe les galères et les doutes, on y va, tout à fond, rock'n roll !!! Pour ceux qui en doutent je tiens à signaler que l'ambiance et la camaraderie qui règne entre nous en ce moment est exceptionnelle ! :) On se marre comme des bossus, on fait de bons concerts comme si c'était le dernier chaque soir, on donne tout et avec le sourire. Du pur plaisir et des moments inoubliables !

On sait que le groupe a un rapport important avec l'Allemagne, la tournée d'adieu y passera d'ailleurs pour plusieurs dates. C'est pas Scorpions qui vont ont influencé tout de même ?

Quand j'ai vu ça... Scorpions "Tournée d'adieu", et le meilleur Judas Priest "Tournée d'adieu", mais bordel, ils pouvaient pas nous laisser la vedette un peu les papys là sans déconner ? :) On doit le plus jeune groupe au monde à arrêter aussi décidés et pas contraints forçés ! On espère faire un maximum de dates en Allemagne aussi.

En revanche le projet d'un CD/DVD Live est bel et bien toujours d'actualité, puisque le groupe a annoncé sur son site un enregistrement lors des dernières dates, les 16 et 17 décembre au Ferrailleur à Nantes. Tu peux nous dire quelques mots sur ce futur et dernier projet ?

Beaucoup de gens nous en parlaient, ça n'avait pas pu se faire en 2010 à cause des thunes... On a super envie de le faire nous aussi, mais, restait le problème majeur des THUNES ! Du coup, aidés par les bonnes idées de nos amis Nantais du groupe Justin(e), nous avons lancé cette pré-commande/souscription. Nous ne voulions pas sortir le truc en magasin pour encore se faire enfiler à fond et lècher des fions pour parvenir à être en bacs. C'est pourquoi ce CD/DVD Live de KIEMSA ne sortira QUE dans ta boîte aux lettres, et QUE pour les souscripteurs. Nous avons besoin de 400 personnes pour "produire" ce CD/DVD LIVE, on espère y arriver, nous sommes à 160 pour le moment, on y croit !

Pour 15 € on a essayé de faire le mieux et le moins cher possible :

- Le CD LIVE du dernier concert de KIEMSA au Ferrailleur en décembre 2011

+ Piste CD-ROM avec album de REMIXES Kiemsa inédits

- Le DVD LIVE du dernier concert de KIEMSA au Ferrailleur en décembre 2011

- Un DVD Bonus de plus de 3H avec des tonnes d'archives, les clips, des ITWs...

- Une affiche collector de la dernière des dernières tournées

- Des badges

- Les frais de port inclus !

ça va, c'est pas mal, non ? (rires). Pour en voir plus : http://kiemsa.bigcartel.com/

digipack-kiemsa-delices-copie-1.jpg

En 11 ans d'existence je suppose que des morceaux inédits traînent ici où là....Même si Kiemsa n'existera plus d'ici quelques mois, peux t-on imaginer un album posthume ?

Et bien quitte à en déçevoir plus d'un, nous n'avons RIEN ! Mais le meilleur est à venir, on a des tonnes d'images énormes, et il y aura tous les remix dans la partie CD-ROM du disque LIVE, et là, vous allez avoir du lourd !!! Pas d'album posthume donc...

Pour cette dernière tournée, un seul mot d'ordre : "Finir en beauté et donner comme recevoir du plaisir". Je me demandais justement comment on se motive quand on arrête....C'est donc votre générosité qui vous porte ?

On se motive plus que jamais, on sait que ça va s'arrêter donc on en profite au maximum et on donne tout, une dernière fois. C'est excitant au possible, il nous reste 6 mois à vivre, peut-être les 6 mois les plus tarés de la vie du groupe ! C'est pas énorme ça ??? (rires).

Le groupe affiche pas loin de 500 concerts après plus de 11 ans de service, ce qui signifie que Kiemsa est l'un des groupes qui s'est produit le plus ces dernières années. Comment expliques-tu cette réussite ? Et crois tu qu'il en serait de même si le groupe se lançait aujourd'hui ?

Nous sommes entièrement satisfaits de la carrière que nous avons eu, quelques galères et quelques déceptions mais sinon que du bonheur. Nous avons une chance insolente d'avoir pu faire pendant tant d'années, et avec cette courbe de progression. Il a fallu quasi 8 ans de bénévolat pour en arriver là, mais quel pied ! Si on arrivait aujourd'hui... Et ben ! Ce ne serait pas la même du tout c'est clair, je préfère même ne pas y penser tiens !

L'Allemagne n'est pas oubliée dans cette tournée. Août 2009, 12 000 allemands devant Kiemsa sur un Festival...Est ce que c'est ce genre de souvenir qui restera à jamais marquée dans vos têtes ? Et comment expliques tu aujourd'hui cette réussite outre Rhin ?

L'Allemagne c'est vraiment notre deuxième pays, on commence à y avoir passé un bout de temps, et on y a fait des concerts qui resteront gravés à jamais dans nos têtes et dans nos coeurs ! Comme celui dont tu parles, le LOTT Festival, c'est le nom de famille de Steven (trombone), il en pouvait plus de jouer dans "son" festival ! C'est un super pays musicalement parlant, il se passe des milliers de choses dans l'underground et tout ça marche bien. Ils ont LE réseau qu'on rêverait d'avoir en France.

Alors on connaît bien ton énergie sur scène, comment vas tu évacuer ton énergie, après l'arrêt du groupe ?

Heureusement que j'ai déjà quelques remèdes en effet ! Je joue depuis peu dans un nouveau groupe qui s'appelle DANCEFLOOR DISASTER. Nous faisons du Club/Métal, des reprises de tubes honteux en gros métal/rock, un vrai défouloir ! Nous avons fait nos tous premiers concerts sur les 3 jours du HellFest, à l'espace VIP, une super expérience ! Je monte également avec Laurent (batteur KIEMSA) un projet électro-rock qui fait beaucoup de boucan, on a hâte de sortir ça pour 2012 (rires).... Je tourne aussi avec ANDREAS & NICOLAS, le projet acoustique de Fetus (chanteur de Ultra Vomit), on fait beaucoup de concerts et on s'amuse comme des malades.

Question des plus importantes, vous allez en faire quoi de vos costards et vos cravates ?

Mmmhhh... Les mettre au musée d'art moderne ? ;) Non mais on va les garder c'est sûr ! Comme des reliques saintes, et on sera nostalgiques en ouvrant l'armoire, comme des anciens combattants ou des couples divorcés !

Justement, est ce que l'on peut penser que toi et les autres Kiemsa apportent leur expérience musicale au sein de diverses structures à plus ou moins long terme ? Toi par exemple, qui es auteur et compositeur du groupe Kiemsa, continueras tu à composer et à écrire.....vas tu devenir le nouvel Obispo ?

Steven (trombone) est batteur dans un nouveau groupe de rock nommé WESTON, dans le coin de Mayenne. Stéphane (guitare) joue dans IAO Latino System et dans les BIGOUDEN SISTERS, Pierre (basse) joue dans ULTRA VOMIT et dans BLACK BOMB A, Mathieu (trompette) veut reprendre un truc dans le délire Afro-Beat, et Yohann (guitare) bosse sur plein de remixs Kiemsa pour le moment. Tout le monde est sur le pont ! Pour ma part, j'écrirai et composerai avec plaisir si on me le demande, même Johnny tiens ! Je lui concocterai un bon morceau de Punk-Rock Hardcore qu'on voit ce qu'il a dans le ventre le rockeur !

Pour les dernières dates, quelles ambiances y vois tu ? Est ce que le côté explosif et énergique qui anime le groupe ne sera t-il pas touché par un brin de nostalgie ou de mélancolie ? Tu le ressens d'ailleurs peut être déjà sur les concerts actuels...

Et on a tout fait pour ! Nous avons une nouvelle intro qui met dans le délire "adieu" direct, et pareil pour la fin de concert, ça renforce le sentiment qu'on est en train de vivre un truc unique et c'est parfait. Pas de nostalgie, on envoie à fond ! On est trop jeunes et il est trop tard pour être nostalgiques !

Votre site et votre Myspace seront-ils toujours mis à jour ?

Le site oui, je l'espère, une fois de temps en temps, par contre le Myspace... ça existe encore ce truc ?...

Que retiens tu aujourd'hui de toutes ces années ? Et si tu devais ne retenir qu'un morceau ?

Que tu passes plus de temps avec les membres de ton groupe qu'avec ta nana, ta famille, ton chien... Tous ces gens deviennent tes frères et ce n'est pas rien. Un groupe est une aventure humaine incroyable. Quand j'entends les connards de Secret Story parler "d'aventure humaine" c'est pas faux, mais on devrait inventer un autre terme pour ce que nous on vit alors ! C'est plus fort que tout, ça dépasse ce que tu peux imaginer en sentiments, de tous les cotés et dans tous les sens. Le morceau... Pas simple, mais je vais dire "Orange Duck", on en était fier, on en a fait un super clip avec des gens mortels, un moment clé de la vie de Kiemsa.

 

Pour les fans d'un groupe et on le voit avec bon nombres de groupes, y'a toujours un espoir de reformation, de retour,,,Qu'as tu à leur dire ?

Que ça arrivera peut-être un jour... Il ne faut jamais dire "jamais" et on se quitte en tellement bons termes qu'on a pas besoin de temps pour se réconcilier ! Mais ça n'arrivera pas tout de suite, pas du tout... Il faut prononcer une peine de sûreté ?... Pas facile ! Mais pour ma part on va dire presque 10 ans...

KIEMSA-BAND-5-2009-WEB

Vous laisserez à n'en pas douter votre empreinte sur la scène alternative...Peux-tu citer quelques descendants de Kiemsa ?

Oh je ne me permetterai pas ! C'est génial si on a pu influencer des gens, leur donner envie de faire de la musique, c'est sûrement la plus belle des récompenses d'ailleurs. J'ai vu une fois sur une annonce un truc du genre "Groupe cherche batteur - influences : Kiemsa" et ça m'a fait tout chose, j'étais vraiment content, ça fait plaisir ce genre de choses, c'est vraiment bizarre.

Si tu avais une dernière phrase, un dernier mot pour tes fans, quelle serait-elle ou quel serait-il ?

1000 mercis pour toutes ces belles années et tout ce que l'on a vécu !

Ci-gît KIEMSA, c'était bruyant, c'était fort, disparu... Mais pas mort !!!

Je te remercie encore de cet entretien, je n'ai rien d'autre à ajouter, si ce n'est que l'humanité du groupe restera aussi à jamais dans les mémoires de chacun.....

Merci à toi Guillaume pour ton soutien, et merci à vous tous qui soutenez la scène alternative, que les radios aillent se faire foutre, elles n'aiment pas la guitare électrique et les vrais mots. KIEMSA RULES !!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guillaume Joubert 6189 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines