Magazine Culture

Ballade dans mon quartier : Rodenbach

Par Bruno Leclercq

Ballade dans mon quartier : Rodenbach
Tout près de chez moi, au 43 boulevard Berthier, la dernière maison de Georges Rodenbach. Le poète et romancier du silence, du blanc et de la mort est venu mourir là, aux confins de la ville, aux limites de la banlieue. Passant devant sans la voir, durant des années, je devais bien grâce à l'aide de Manon, lui consacrer quelques photos et un billet.
Ballade dans mon quartier : Rodenbach
Ballade dans mon quartier : Rodenbach
Ballade dans mon quartier : Rodenbach
"Dans son cabinet de travail clair, joyeux de vaste lumière, que n'encombrent pas les meubles inutiles – à peine quelques bibelots sur la cheminée du style le plus moderne – dans son cabinet de travail où il recevait le dimanche," Jean de La Hire
Georges Rodenbach dans Livrenblog : Préface à Au Fil du rêve de Frédéric Saisset. Georges Rodenbach par Jean de La Hire.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bruno Leclercq 1643 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines