Magazine Cinéma

L’Empire des Ombres

Par Wolvy128 @Wolvy128

L’Empire des Ombres

L’Empire des Ombres
L’Empire des Ombres est le dernier film de Brad Anderson, à qui l’on doit notamment The Machinist. Le film met en scène Hayden Christensen (Luke), Thandie Newton (Rosemary) et John Leguizamo (Paul). L’histoire du film s’intéresse à un étrange phénomène de blackout. En effet, pour une raison inexpliquée, la ville de Détroit est subitement plongée dans le noir. Encore plus inquiétant, toute vie humaine semble avoir disparu. Les voitures sont abandonnées dans les rues, les vêtements des victimes dont les corps se sont volatilisés sont répandus sur les trottoirs, les commerces sont déserts, les postes de radio et de télévision restent muets. Une poignée de survivants converge vers le seul bar qui dispose encore d’électricité grâce à un générateur de secours et tente de comprendre ce qui leur arrive.

Ce film m’a plutôt déçu au final alors que le début était pourtant fort réussi. Effectivement, des gens qui disparaissent brusquement sans raison et un soleil se faisant de plus en plus rare laissaient présager un bon thriller, à la fois noir et angoissant. Malheureusement, si le postulat de départ est efficace, le reste du film est, quant à lui, nettement moins abouti. Les réponses que l’on attend sur les disparitions ne viennent jamais et le dénouement qui pouvait sauver le film fait tout l’inverse. Car s’il y a vraiment quelque chose de raté dans ce film, c’est clairement le final. Je déteste ce genre de film qui suscite l’attention au départ et qui au final ne donne aucune explication ou piste de réflexion. Ici, tout l’intérêt du film réside justement dans le fait qu’on ne sait pas pourquoi les gens disparaissent et ce qu’il se passe quand ils disparaissent. Bref, rarement une fin m’avait autant déçu. C’est bien beau de soigner le style et de jouer (assez efficacement d’ailleurs) sur la peur du noir mais il faut quand même que le film ait un peu de sens, ce qui n’est pas du tout le cas ici.

L’Empire des Ombres
Côté casting, c’est assez difficile de se prononcer car les personnages ne sont pas exploités en profondeur. Sans être pour autant mauvais, aucun des acteurs ne sort vraiment du lot. Ce qui est plutôt dommage car il y avait de quoi faire, notamment avec Hayden Christensen que j’ai trouvé plutôt convaincant dans d’autres films comme Awake ou Le Mystificateur par exemple. Je connais un peu moins Thandie Newton et encore moins John Leguizamo mais j’ai quand même l’impression de les avoir déjà vu plus inspiré.

En conclusion, L’Empire des Ombres est un film qui avait tout pour plaire au départ avec un pitch vraiment efficace mais passé les 15 premières minutes, tout part en sucette pour terminer avec un dénouement invraisemblable et frustrant.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wolvy128 10317 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine