Magazine Culture

FRANCOFOLIES 2011, le 15 juillet: Ben l'Oncle Soul, Tiken Jah Fakoly...

Publié le 15 juillet 2011 par Abelcarballinho @FrancofoliesFLE


   le  15  Juillet  


programme

Grande Scène

Saint-Jean d'Acre

Théâtre La Coursive

  • Madjo
  •  Mélanie Laurent
  •  Yael Naim


DOM TOM FOLIES


Pour la 7ème année consécutive, la Grande Scène St-Jean d’Acre accueillera les Dom Tom Folies : 9 artistes de 9 territoires d’Outre-Mer réunis pour offrir le meilleur des musiques actuelles des Dom Tom. De Mayotte à la Martinique en passant par la Polynésie, Wallis et Futuna, St-Pierre et Miquelon, la Nouvelle Calédonie, la Guyane, le Guadeloupe et La Réunion, c’est une multitude de richesses musicales et vocales à découvrir. En partenariat avec France Ô, les artistes sont sélectionnés lors de 4 concerts publics qui font aussi l’objet d’émissions télévisuelles. Un jury national présidé par Laurent Voulzy désignera les 9 heureux élus qui seront aux Francofolies. Une belle mise en lumière des « identités culturelles » des territoires ultramarins.

DANAKIL


Après un voyage aux racines du reggae en terres jamaïquaines et maliennes, Danakil revient sur les scènes françaises enrichi de ses voyages et rencontres. Accompagné de chœurs et d’instruments traditionnels africains et entouré parfois par U-Ray, célèbre deejay Jamaïcain, ou encore de Sticky Thompson, dernier percussionniste de Bob Marley, le groupe allie avec harmonie tradition et modernité. La plume toujours aussi aiguisée, les riddims toujours énergiques et les lyrics profonds, Danakil continue de transmettre ses messages engagés sur une musique métissée oscillant entre reggae et musique du monde. Des vibrations roots à partager !

Le nouveau clip du groupe de reggae français Danakil sur la reprise d'Edith Piaf "Non, je ne regrette rien" en featuring avec U-Roy. Après le DVD live au Cabaret Sauvage voici donc la nouvelle collaboration du Danakil Crew avec la COUAC prod pour une vidéo qui nous l'espérons vous plaira.
Réalisateurs : Hugo Bachelet & Matthieu Yakovleff
MERCI ÉNORMÉMENT À TOUS LES FIGURANTS QUI SE SONT DÉPLACÉS POUR PARTICIPER À L'AVENTURE SOUS LES GOUTTES DE PLUIES PARISIENNES DE JUIN.

ASA


Chanteuse au timbre unique, l’artiste d’origine nigériane n’a qu’un souhait : que ses chansons accompagnent les gens dans leur vie de tous les jours, qu’ils les reprennent à tue-tête et qu’ils dansent. ASA c’est de l’énergie, de l’optimisme et de la joie de vivre qui inonde son univers musical.  Asa chante multicolore, accueille cuivres, claviers, rythmes chaloupés, sons rock, soul et même funky sans pour autant perdre son âme africaine. Sa voix enveloppante, pleine de force et de fragilité, souffle fougue et indolence. Son enthousiasme et son pétillant transmettent un bonheur certain malgré les doutes et les errances réservés par la vie. Asa - « faucon » en Yoruba - déploie ses ailes avec légèreté mais assurance pour un nouvel envol haut en couleurs.



BEN L'ONCLE SOUL

Il a êté ma découverte coup de coeur de cette saison.


Personnage tout droit sorti des sixties, Ben l’Oncle Soul répand sa bonne humeur communicative grâce à une poignée de reprises aussi inspirées que décalées. Son énergie et son entrain nous transportent ainsi à travers des titres revisités façon soul vintage, dont il a lui seul le secret. En puisant dans un large répertoire (rock, pop, chanson française) et parfois surprenant (Spice Girls, Aqua), Ben joue la carte de l’originalité. Sa voix transcende les titres originaux et le résultat est bluffant. En prime, un sens du groove certain qui nous entraîne sur des rythmes endiablés et chaloupés. Entrons dans la danse !


CLIP Soulman - Ben l'oncle soul par Ben-Officiel



TIKEN JAH FAKOLY


Il est de ceux sur lequel on compte. Chaque sortie d’album voit le plaisir décuplé par la scène qui s’en suit. Retrouver Tiken Jah Fakoly, c’est retrouver une Afrique en mouvement. Une African Revolution comme l’explique le titre qui ouvre son nouvel album, passe par l’éducation,  la base du développement. D’un titre à l’autre l’ivoirien engagé et militant,  s’évertue à démontrer que les rythmes posent les mots, les dissèquent et les font entendre par la voix d’un reggae qui épouse l’Afrique à merveille et les instruments traditionnels mandingues. Exilé à Bamako depuis 2006, l’ivoirien d’origine, n’en travaille pas moins avec la France et ses amis : Magyd Cherfi ou encore Tété avec lesquels il a coécrit la plupart de ses morceaux. Il enfonce le clou avec la même conviction, de cette conscience artistique indéfectible qui rime avec engagements et message clair. Du groove, du sens, tout est là. En 10 ans de carrière, il reste un modèle de maîtrise, d’obstination et d’ambition. Défenseur de la liberté d’expression, nous vous disons chapeau bas  Monsieur Tiken Jah Fakoly et ravi de vous accueillir à nouveau  sur la Grande scène St Jean d’Acre.



MADJO


Madjo, ce nom à sonorité africaine, aurait pu lui venir de ses origines sénégalaises, mais n’est en fait que le nom de la maison de son enfance… située sur les hauteurs savoyardes.  La personnalité de cette auteur compositeur interprète, sensible, semble attachée à toutes les influences puisées tout au long de son histoire et aux bonnes ondes qui lui ont fait devenir ce qu’elle est aujourd’hui : une artiste à part entière. Inclassable, Madjo est un savoureux mélange habilement dosé de fougue et de passion. D’inspirations pop folk américaine, les effluves de Rickie lee jones,  Joni Mitchell viennent caresser sa voix rauque et singulière, sans peser sur ses chansons. Des titres que l’ont retient, comme happé, par le magnétisme des résonnances multiples, gorgées de soul et fièrement dressées. Madjo c’est ce charme indétectable et indélébile qui fascine et attire.



MELANIE LAURENT


Déjà actrice et réalisatrice de talent, Mélanie Laurent rêve pourtant d’ajouter une nouvelle corde à son arc ... la chanson. Mais c’est avec le songwriter de talent Damien Rice qu’elle souhaite concrétiser cette idée. « En l’attendant » elle rédige des textes pendant près de dix ans, jusqu’au jour où cette fabuleuse rencontre a lieu. Durant deux années, de pays en pays et de façon toujours libre et spontanée, ils  se retrouvent pour composer de jolies mélodies, en accord avec les écrits, mêlant histoires d’amours, regrets, remords, séparations et bonheurs dont il faut savoir profiter. Joel Shearer, artiste et multi instrumentaliste, composera les titres les plus pop de l’album. Deux, voir trois, collaborations judicieuses, révélant la sensibilité musicale et le doux brin de voix de Mélanie Laurent... une découverte scénique attendue.



YAEL NAÏM

Dans Yael il y a Elle et il y a David ... C’est le retour sur scène de Yael Naim et de celui qui l’épaule depuis quelques années, David Donatien. A ses côtés, ils forment un fabuleux mélange de sensibilité.  Yael Naim très prolifique a déjà composé plus de 200 chansons, en anglais, en hébreu ... (la langue française reste encore incertaine) et a aujourd’hui la reconnaissance internationale qui lui va bien. La La sensibilité des mots et des sons fusionne. Une voix pure et tout en relief pour un jeu à 4 mains et  des titres qui n’ont de cesse de nous plaire... Des titres qui évoluent dans un écrin vocal des plus élégants. De l’énergie à l’intime, les chansons sont scintillantes et lumineuses. Les sonorités, orgue hammond sur Go to the river ou encore piano et cordes sur Man of another women, viennent caresser en douceur nos sens. Une victoire de la Musique 2011 dans la catégorie interprète féminine vient ponctuer ses derniers mois... mais nous n’avions aucun doute,  Yael Naim est une grande !





Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Abelcarballinho 11989 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine