Magazine Culture

G.M. Ford, Déclarée disparue

Par Gilles

Quatrième de couverture :

L’écrivain de romans policiers Frank Corso est recherché par la police du Texas pour faux témoignage. Bien décidé à se faire oublier, il entraîne sa collaboratrice et ancienne maîtresse Meg Dougherty au Minnesota pour de soi-disant recherches… Lorsqu’ils découvrent dans une ferme déserte les ossements d’une famille disparue depuis 15 ans, ils se lancent dans une incroyable enquête menant sur les traces d’une tueuse en série démoniaque. Depuis 30 ans, cette meurtrière simule son décès et usurpe l’identité d’une victime après chaque massacre. Comment Frank et Meg pourront-ils retrouver une femme déclarée morte depuis des décennies ? Et comment l’approcher sans mettre leur propre vie en péril ?

Mon avis :

Du polar, du bon, du vrai… L’intrigue est simple, les personnages hauts en couleurs, l’action au rendez-vous. J’aime ! Pour ne rien gâcher, une petite originalité : pour une fois l’on a affaire non pas à un tueur en série, mais à une tueuse en série. Ca change. Ca fait longtemps que je me demande pourquoi seuls les hommes auraient l’apanage du meurtre en série ? Voilà enfin les choses rééquilibrées.

La scène d’ouverture du livre est particulièrement bien réussie, et donne le ton au reste du texte. Un vrai bon polar pour bien se vider la tête.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gilles 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines