Magazine Culture

Jour 4 - FEQ 2011

Publié le 12 juillet 2011 par Larecreative
Wanda Jackson @ Place d'Youville
La reine du rockabilly était à la Place d'Youville dimanche dernier à 18:30. Ça faisait un bout que je prévoyais être à ce spectacle pour voir de mes yeux cette dame. Mais, comme je dois être accompagné à chaque spectacle (lire protégé des mouvements de la foule), j'ai imaginé Wanda .... et juste ça, m'a fait sourire!
Voici un extrait de Wanda Jackson quelques jours auparavant au Festival de Jazz à Montréal.

Cage The Elephant @ Les Plaines d'Abraham 
Comme je suis restreinte dans mes déplacements, l'utilisation de mon vélo n'est donc plus l'option idéale. Déçue donc d'avoir manqué Cage The Elephant, qui donne dans un rock frais et jeune. À lire les différentes critiques sur la blogosphère, semble-t-il que le public a eu droit à une performance du tonerre du début à la fin.
Si vous êtes curieux, allez jetez un oeil aux blogues suivants qui en font une bonne couverture.
Blogueuse officielle du FEQ 2011 - Lucille Dijould - Summer au Pays des Caribou
Blogueuse officielle du FEQ 2011 - Marie- Eve - La Musicographe

Girl Talk @ Les Plaines d'Abraham 
Qu'on se le tienne pour dit, ceux qui étaient à l'Impérial en 2009, ont le souvenir d'une prestation enlevante, d'une salle comble enflammée, trempée de bonheur à trop danser ! OUF ! On s'en souvient, c'est gravé dans nos mémoire ... et c'est unanime. Une soirée intense et inoubliable. (Voir mon billet à ce sujet, ainsi que celui de BURP dont j'avais bien aimé la couverture.)
Tout ça pour dire, que je me demandais drôlement comment cette énergie allait se transposer sur les Plaines.
Girl Talk, fidèle à son habitude, s'est donc présenté sur scène avec une table, deux portables, et son énergie démente. Quelques secondes plus tard, une quarantaine de personnes envahissait le stage pour donner le ton au party et insuffler une énergie festive à la foule présente.

J'assistais à ce spectacle en direct de la colline que l'on retrouve à l'arrière des Plaines, question de ne pas me faire bousculer et de pouvoir danser librement. Quelques amis m'accompagnait à ce spectacle dont mon ami Benjamin (Les Bigarrés) .. et croyez-le ou non, mais il s'agissait de notre premier spectacle ensemble après 4 ans d'amitié et près de 6 mois à animer Les Bigarrés ensemble. C't'ait un moment chargé de joie et de bonheur. On a fait lever le party en arrière nous autre. On dansait sans lendemain. Lorsque la pluie s'est jointe à la partie et que le ciel s'est mis à nous colorier de merveileuses lignes blanches sur ce tableau noir, je pense que j'aurais pu jouir. Danser sous la pluie, au son d'un DJ électrisant avec autant de lumières provenant autant de la scène que du ciel. Sublime !
La foule en avant semblait toutefois, selon ce qui était présenté sur les écrans, beaucoup moins en feu que ce à quoi on aurait pu s'attendre. Girl Talk aura clairement livré la marchandise selon moi ... mais rien avoir avec le show de 2009 à l'Impérial. Je persiste à croire que l'intensité d'un show se mesure autant à la performance de l'artiste, qu'à la qualité de la foule venu apprécier le spectacle. C'est un cercle vicieux je dirais même. Puis un show en plein air et n show en salle .. pas la même affaire !
Bref, la finale sur Imagine de Lennon sous une pluie de confettis et un filet d'humidité aura clôturé à merveille ce spectacle. J'étais heureuse. Ça ne se mesurait même pas sur une échelle de 1 à 10 !
The Black Keys @ Les Plaines d'Abraham
Ah ben la !!!!
J'étais loin d'être la seule à attendre avec impatience cette prestation. Mon amour pour Dan Auerbach et The Black Keys remonte à 2007 lorsque je les ai découvert avec l'album "Magic Potion" paru en 2006. Suivirent à ma grande joie "Attack & Release" et "Brothers" l'an dernier. En 2009, Dan Auerbach a aussi sorti un album en projet solo "Keep it Hid" qui s'est d'ailleurs fait une place dans mon top 15 des meilleurs albums de l'année. Même chose pour "Brothers" en 2010. Vous comprenez donc l'effervescence qui m'habitait face à ce spectacle.
Entre mes nombreux gémissements dûs à ce son sale et luxurieux à souhait, je ne cessais d'être surprise par la qualité sonore et la prestation que ces 2 gars parviennent à nous offrir. Être flabbergasté ! Voilà l'utilisation appropriée de ce terme !

Les envolées de guitares, la voix, le drum qui rentre au poste, du rock/blues ressenti .. celui qui te pogne din trippe. MIAM.
Lorsque j'ai entendu "Everlasting Light" mon coeur s'est émoustillé sauvagement. Auront suivies les excellentes et parfaites " Next Girl', "Chop and Change, "Howlin' for you", "Tighten Up" (au grand plaisir de la foule) et "She's long gone" ... (la toune de ma soeur!).
Semble-t-il que 2 musiciens se sont joints à Dan Auerbach et Patrick Carney sur scène à un certain moment. Je n'ai presque pas vu la différence faut croire, car je n'ai jamais remarqué ! Seulement pour dire à quel point le son qu'ils arrivent à faire à eux deux est dominant et poignant !
Ils ont auront conclu leur set sur I GOT MINE extraite de "Attack & Release" sur une intensité telle que le public ne pouvait qu'en redemander.

Ils sont revenus, à notre plus grand plaisir, interprété "Sinister Kid" et conclure avec "Your Touch". C'est donc sur ses paroles qui ont failli me faire exploser mon clitoris que le spectacle s'est terminé:
What I want, you got it
So much
I'm crazy for
your touch
Well I'll be good
Like i should
Waiting is such
Misery, I need
your touch
Oh lordy lordy
I got excited now
Please rush
I need
your touch


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Larecreative 236 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines