Magazine Culture

Figeac : festival de théâtre directeurs artistiques Michel Fau et Olivier Desbordes du 19/07 au 2/08

Publié le 19 juillet 2011 par Nathpass
19 juillet >> 2 août 2011 ça va déborder décoiffer oser le mélange et sortir des sentiers battus des comédiens des auteurs des acteurs et j'adore cela.... ce théâtre là aimer c'est très étriqué....http://www.ville-figeac.fr/Culture/pop_culture_fest_thea.htmregardez la video ! (je n'ai pas réussi à l'enregistrer ici, mon ami dort à poings fermés, comme quand il pleut fort, même l'odeur du café n'arrive pas à nous sortir du lit ! et moi je suis ici par l'écriture et le partage de quoi du théâtre avec vous "solitaires intempestifs" réunis...)Figeac : festival de théâtre directeurs artistiques Michel Fau et Olivier Desbordes du 19/07 au 2/08Michel Fau "il n'y a pas un style de théâtre qui est noble, il y a différentes formes et c'est bien qu'il y ait différentes formes...."au fait Figeac c'est la ville de Champollion, c'est lui qui a découvert le comment traduire les hiéroglyphes sur la Pierre de Rosette, un caractériel qui devient un génie...
Voilà la profession de foi des nouveaux directeurs du festival :
"Après dix années d’un enthousiasme théâtral porté par Marcel Maréchal, il ne pouvait être d’autres choix que celui de l’Acteur et du Texte pour le festival de Figeac.
Cette nouvelle édition, nous l’avons imaginé et souhaité comme autant d’alliances entre des figures du théâtre actuel, des grands auteurs, des grands textes et des personnages mythiques.
C’est Geneviève Page qui nous délivre Agrippine,
Denis Lavant qui exalte Céline,
Jean Louis Trintignant qui libère la jeunesse libertaire,
Julie Depardieu qui protège sa Nono et transgresse avec la Palatine,
Marie Christine Barrault qui partage la douceur de la femme de Bach…
C’est l’équipage d’Anne Sicco qui nous embarque dans une épopée des écritures et des expressions théâtrales,
Eric Perez qui nous transmet un Aragon musicien,
Philippe Calvario qui se joue de l’amour comme Isabelle Luccioni se joue des jarres de Beckett,
Jérôme Deschamps qui nous embringue dans les cauchemars de Courteline pour rejoindre ceux de Maupassant avec Jérémie Le Louët dans le Horla.
C’est encore Françoise Thuriès qui nous livre Soeur Emmanuelle,
Olivier Py qui nous donne à voir les tragédiennes de St John Perse
et beaucoup d’autres amis autour de Racine, Guitry, Prévert, Vian, Desnos, Lautréamont, Brecht, Kaplan, Shakespeare, Gogol, dans une alchimie qui crée la magie du théâtre.
Ce festival nous l’avons surtout souhaité à l’image de la ville de Figeac.
Qu’il puisse foisonner d’un état d’esprit heureux et généreux, qu’il puisse habiter le quotidien de la ville de ses journées mises en scène, de ses apéros rencontres, de ses lectures baladeuses, de son plein air majestueux, de son Magic Mirror chaleureux, ou tout simplement de ses flâneries et que ses places deviennent
« place de théâtre » !
Pour partager ensemble, artistes et public, un même plaisir et des moments rares !
Michel Fau et Olivier Desbordes

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nathpass 1125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte