Magazine Culture

100 livres en 100 semaines (#15) – Le léopard

Publié le 18 juillet 2011 par Epicure

Le leopardJ’ai tellement entendu parler de ce roman depuis sa sortie il y a quelques mois que je n’ai pas eu d’autre choix que de replonger dans un genre qui a fini par me lasser au fil des années.

Heureusement, Le léopard est un polar extrêmement bien construit et captivant jusqu’à la toute fin. J’ai éprouvé le même plaisir à le lire que j’en ai eu à lire The Silence of the Lambs et regarder Seven au cinéma. Il y a un peu du ton de ces deux histoires dans Le léopard.

L’histoire met de nouveau en scène Harry Hole, spécialiste des meurtres en série de la brigade criminelle d’Oslo (Hole est le personnage central de la plupart des romans de Nesbo). Cette fois-ci il est chargé d’enquêter sur les meurtres plutôt dégueux de deux femmes retrouvées dans une mare de sang. Hole en est encore à cicatriser les plaies (psychologiques) de son dernier « cas » (à lire dans son roman précédent, Le bonhomme de neige) et doit veiller sur son père atteint d’une grave maladie, mais il se voit rapidement aspiré dans une enquête aux indices de plus en plus tordus.

J’ai particulièrement apprécié dans ce roman l’attention que porte l’auteur norvégien aux petits détails qui épicent la progression de l’enquête. L’histoire aurait très bien pu se boucler en 400 pages mais Jo Nesbo en a ajouté 250 pour enrichir le parcours des protagonistes et rendre le bouclage de la boucle encore plus satisfaisant. Jamais je n’ai senti que le récit s’étirait en longueur.

Comme dans tout bon polar, Nesbo s’amuse à embarquer Hole (et nous) sur quelques fausses pistes. On se doute bien que l’inspecteur n’est pas au bout de ses peines même s’il vient d’arrêter un suspect en plein milieu du livre. « Hey Harry, il reste encore 300 pages. Pas sûr que tu tiennes le bon gars », aimerait-on lui dire. Frustré, le lecteur? Jamais. Pas avec avec une progression du récit si bien assurée.

Avec un premier rendez-vous pareil, je doute fort que ce soit mon dernier Nesbo. J’ai bien hâte de voir comment Harry Hole s’est sorti d’affaire dans ses enquêtes précédentes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Epicure 750 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine